ShareThis

10 mars 2013

La sélection [Kiera Cass]

L'auteur : Née en 1983, Kiera Cass est une auteur américaine.

L'histoire : "Elles sont trente-cinq jeunes filles : la "Sélection" s'annonce comme l'opportunité de leur vie. L'unique chance pour elles de troquer un destin misérable contre un monde de paillettes. L'unique occasion d'habiter dans un palais et de conquérir le coeur du prince Maxon, l'héritier du trône. Mais pour America Singer, cette sélection relève plutôt du cauchemar. Cela signifie renoncer à son amour interdit avec Aspen, un soldat de la caste inférieure. Quitter sa famille. Entrer dans une compétition sans merci. Vivre jour et nuit sous l'oeil des caméras... Puis America rencontre le Prince. Et tous les plans qu'elle avait échafaudés s'en trouvent bouleversés... "

Mon avis : Gentil, facile, prévisible, manque de profondeur sur des aspects politiques qui ne sont qu'effleurés, personnages peu attachants, manque de rebondissements, de surprise. On a effectivement vraiment l'impression d'être devant un sous Hunger Games, notamment à cause de cette idée de télé réalité. Notons tout de même que pour une dystopie, l'ambiance n'est pas très sombre : à aucun moment l'héroïne n'a à craindre pour elle ou pour ses proches. Pour le reste, l'histoire est cousue de fil blanc.
Comme par hasard, la jeune America est belle mais refuse de se l'avouer, se trouvant pleine de défauts. Comme par hasard, elle est sélectionnée pour faire partie du harem du prince, dans lequel celui-ci trouvera celle qui deviendra sa femme, alors qu'elle n'est absolument pas intéressée. Mais cette situation étant accompagnée davantages pour sa famille, elle n'est pas en position de refuser.
Comme par hasard, elle ose être honnête et dire au prince d'aller voir ailleurs si elle y est. Et comme par hasard, au lieu de se fâcher, le prince trouve cela terriblement rafraîchissant.
Comme par hasard, à force de le fréquenter, elle va se rendre compte qu'il n'est pas un si mauvais bougre.
Comme par hasard, un mystérieux danger plane sur le palais et les pousse à se rapprocher.
Comme par hasard, pour clôturer se premier tome d'une trilogie, l'auteur tente de relancer le suspense en faisant revenir l'ancien petit ami d'America, petit ami qui avait rompu avec elle juste avant son départ pour La sélection.
Le boum du genre dystopique fait que les éditeurs se précipitent sur des histoires qui n'en valent pas la peine et lassent ainsi le lecteur. On relit sans cesse les mêmes histoires, de plus en plus mal écrites. Je n'aurais surement pas lu ce titre s'il ne m'était tomber dans les mains sans que je le recherche. De plus jeunes trouveront, je pense, plaisir à cette lecture, mais pour un adulte, aucun intérêt.

Une lecture commune avec LA. Je vous laisse aller voir les avis des autres participantes, qui ont majoritairement apprécié.

8 commentaires :

Didinebzh29 a dit…

C'est un coup de coeur pour moi bien qu je ne sois plus classée dans les jeunes.

latetedansleslivres a dit…

Je comprends les reproches que tu fais à l'histoire, c'est sûr que tout est facile et prévisible! Ce n'était pas un coup de coeur pour moi, mais j'ai trouvé que c'était plutôt agréable comme lecture parce que justement, tout est facile et sans prise de tête! :)

Mandragore a dit…

C'est vrai que c'est assez prévisible, je reproche ce point au roman.. :/

Gaellooo a dit…

J'aime beaucoup le ton de ton avis

Bouchon des Bois a dit…

On ne peut pas nier que ce l'intrigue de ce livre soit assez prévisible, c'est sûr... Mais cela ne m'a pas empêché de l'aimer :D C'est dommage que tu n'aies pas accroché, mais je comprends tout à fait tes raisons :)

Manu a dit…

Je vais plutôt m'orienter vers Hunger Games alors :-)

Dex a dit…

Je crois que je suis la seule à ne pas avoir pensé à Hunger Games et je ne comprends toujours pas le lien que vous lui trouvez ^^ Moi j'ai bien aimé, même si ce n'est pas un coup de cœur !

Kassandra a dit…

Je suis adulte et j'ai apprécié cette lecture même si au départ j'avais quelques appréhension.