ShareThis

31 mai 2013

Exposition : n°5 Culture Chanel


Du 5 mai au 5 juin le Palais de Tokyo accueille l'exposition Culture Chanel, qui est déjà passée par Moscou, Shanghai ou encore Pékin.
De cette grande dame de la mode, je ne connais que ce que le film Coco avant Chanel laissait entendre. Je ne suis pas une inconditionnelle du style Chanel ni du parfum emblématique n°5. J'aurais même tendance à trouver qu'il ne sent pas bon. Mais j'avais très envie de découvrir ce qui fascine tant dans cet emblème du luxe à la française. Alors j'ai pris la direction du Palais de Tokyo.
Bronze représentant Gabrielle Chanel par Jacques Lipchitz

L'exposition est découpée en trois parties. 
La première partie est un jardin offert par la fondation Chanel au Palais de Tokyo et qui sera là désormais de façon permanente. Il a été créé par Piet Outdolf qui y voit une évocation du parfum n°5. Non pas qu'on y retrouve particulièrement des plantes entrant dans la composition, comme s'empressera de nous l'indiquer l’hôtesse d'accueil. Le lien avec la célèbre fragrance est à trouver dans le jeu des hauteurs des plantes et de leur visuel. C'est joli, mais je ne suis pas convaincue.
Jardin Chanel au Palais de Tokyo

Jardin Chanel au Palais de Tokyo
La deuxième présente des objets, photographies, tableaux, livres qui sont significatifs de ce qui donnait son inspiration à Coco. Les dadaistes, Picasso, Cocteau, Stravinsky et autres poètes. Chanel nageait dans un cercle d'intellectuels. Malheureusement la scénographie de cette partie est mal pensée : le visiteur doit faire des zig zag entre les différentes vitrines, ce qui ne facilite pas la circulation. Comme il n'y a aucune explication écrite sur les vitrines, on est obligé soit de recourir à l'audioguide mis à disposition gratuitement, soit au livret de l'exposition qui est donné à l'entrée de cette deuxième partie. Le visiteur a donc tout le temps le nez plongé dans son livret. Dommage.
Flacon de N°5 de Chanel par Andy Warhol

La troisième partie est beaucoup plus intéressante et interactive. Elle se trouve à l'étage, dans la médiathèque. On y trouve des herbiers exposant des plantes trouvés dans les différents lieux qui ont marqué la vie de Gabrielle Chanel, mais également des boites à senteur qui permettent de découvrir 8 des senteurs principales du célèbre parfum. Des indices dans les rayonnages aident à trouver la réponse. Des tablettes sont disponibles pour aller plus loin sur la composition ou sur la publicité. Spots d'ailleurs visibles dans la salle de projection. Le visiteur voit l'évolution de l'image de la femme à travers les différentes icônes : Catherine Deneuve (pour les États-Unis), Carole Bouquet et plus récemment Audrey Tautou ; pour finir avec la toute dernière campagne portée par Brad Pitt, encore une fois une révolution pour un parfum de femmes.
On apprendra que, parmi les 80 composants qui entre dans la réalisation du célèbre n°5, aucune note ne se distingue particulièrement, ce qui était une innovation totale à l'époque. Le nom du parfum tient simplement à ce qu'il s'agissait de la 5e proposition faite par Ernest Beaux, le grand parfumeur. On découvre également l'origine du sigle des deux C entrecroisés.
J'aime assez le parti pris du design épuré, les lignes sobres et élégantes du flacon, le travail de précision fait par les artisans. J'aime également le travail qui est fait sur la marque, la aussi sobre et élégante mais assez avant-gardiste. Je n'aime par contre pas l'odeur du parfum lui-même. Mais j'aurais aimé en apprendre davantage sur la composition du parfum, même si je comprends bien qu'on ne nous révèlera pas le secret de sa fabrication.
Flacon de N°5 de Chanel


Site de l'exposition : http://5-culture.chanel.com

Informations utiles :

Du 5 mai au 5 juin 2013
Ouvert tous les jours sauf le mardi de 12h à 24h

Palais de Tokyo
2 rue de la manutention, Paris 16e
Tel : 01.81.97.35.88.

Gratuit

7 commentaires :

bruns a dit…

Le N° 6 sentira meilleur ;)

Petite Fleur a dit…

:-) Tu devrais leur proposer une toile pour symboliser la femme Chanel. Ça ferait un tabac !

Bruns a dit…

Et pourquoi pas SARA : http://bruns.zaq.over-blog.com/photo-1722137-SARA_JPG.html
classe, sexy, déterminée....

Alex Mot-à-Mots a dit…

J'ai vu un reportage, ça fait envie. Même si je n'aime pas ce parfum.

Petite Fleur a dit…

@ Bruns : peut être un peu trop déshabillée pour Chanel, mais sinon oui, la position y est :-)

@ Alex Mot-à-Mots : Ce parfum est tout ce que je n'aime pas dans les parfums de femme : trop fort, trop complexe, pas assez léger à mon goût. Et surtout, il ne fait vraiment pas jeune, un peu trop vieille rombière.

Fleur a dit…

Je n'avais pas encore entendu parler de cette expo. Elle me tente bien!

Petite Fleur a dit…

@ Fleur : fais vite alors, elle n'est visible que jusqu'au 5 juin !