ShareThis

21 octobre 2013

Eyjafjallajökull, d'Alexandre Coffre

Film français d'Alexandre Coffre, sorti le 2 octobre 2013, avec Valérie Bonneton et Dany Boon.

L'histoire : Pour les voyageurs du monde entier, l’éruption du volcan islandais Eyjafjallajökull est un coup dur. Pour Alain et Valérie, c’est une catastrophe. Car pour arriver à temps dans le petit village de Grèce où se marie leur fille, ce couple de divorcés, qui se voue l’un l’autre une détestation sans borne, va être amené par la force des choses à prendre la route ensemble.

Mon avis : Le duo Bonneton-Boon en ex-couple qui se détestent fait merveille. On sent une réelle complicité. Dany Boon a encore une fois tendance à grimacer, mais moins que d'habitude, ce qui nous fait des vacances. Valérie Bonneton campe une femme aigrie et sadique parfois franchement antipathique, mais d'autres fois mordante à souhait.
Si la première moitié est crédible et assez rythmée, le temps de poser la situation et les personnages, la deuxième partie manque de mordant et s'embourbe un peu en gags plus convenus et parfois grossier comme lorsque Valérie insulte un vieil Albanais qui lui demande son nom après l'avoir accueillie. Je m'attendais à un peu mieux ficelé.
C'est sympathique et on passe un bon moment, riant parfois, souriant à d'autres. Un film assez bancal au final. Pas la comédie de l'année, mais ça se laisse regarder lorsqu'on ne paie pas sa place de ciné plein pot.

4 commentaires :

Alex Mot-à-Mots a dit…

Il faut déjà donner le titre du film sans se tromper…..

Petite Fleur a dit…

@Alex Mot-à-mots : suffit de demander le film au nom de volcan au guichet, c'est plus simple :-)

canel a dit…

Je n'ai pas payé plein pot, je crois... ouf ! ;-)
J'ai cru que j'allais quitter la salle, au début, toutes ces prises de bec, outch (+ le c*nn@rd à côté avec ses M&MS)... En espérant qu'ils se réconcilient vite ou fassent des efforts. Agressée aussi par le côté speed, les cascades en bagnole... J'ai regardé l'heure au bout de 45 min., je croyais sincèrement qu'on était à + de 1h15 de séance, ras-le-bol total.
Aimé les surprises avec Ezechiel, mais ça tourne au relou +++.
VB, je l'apprécie bien en général, là j'avais vraiment envie de la coller sous une douche glacée, dès les 1e images. DB, plutôt agréable là, j'ai craint comme toi de longues séances grimaces - qd il joue le père éploré...

Neph a dit…

Je suis une grande fan de Valérie Bonneton, mais cela ne suffirait pas à me faire aller voir ce film au cinéma !