ShareThis

31 octobre 2013

Un avion sans elle [Michel Bussi]

L'auteur : Né en avril 1965, Michel Bussi est professeur de géographie à l'université de Rouen, politologue et écrivain. Un avion sans elle est son 6e roman.

L'histoire : 23 décembre 1980. Un crash d'avion dans le Jura. Une petite libellule de 3 mois tombe du ciel, orpheline. Deux familles que tout oppose se la disputent. La justice tranche : elle sera Emilie Vitral. Aujourd'hui, elle a 18 ans, la vie devant elle mais des questions plein la tête. Qui est-elle vraiment ?
Dix-huit ans que Crédule Grand-Duc, détective privé, se pose la même question. Alors qu'il s'apprête à abandonner, la vérité surgit devant ses yeux, qu'il referme aussitôt, assassiné.
Il ne reste plus qu'un vieux carnet de notes, des souvenirs, et Marc, son frère, pour découvrir la vérité...

Mon avis : L'auteur alterne le journal du détective privé qui mène l'enquête pendant 18 ans, la course contre la montre de Marc, frère d'Emilie, pour découvrir la vérité et retrouver sa sœur, ou encore le point de vue de la famille de Carville : la grand-mère ou la grande sœur. L'originalité est qu'à quasiment aucun moment nous ne suivons Lylie. Ses doutes et angoisses nous sont rapportés par des intermédiaires. Alors forcément, on se doute qu'à un moment ou à un autre on risque de se faire manipuler. On se pose des questions on doute nous même. D'autant que le personnage de Marc se retrouve pendant une bonne partie du récit dans la même position que le lecteur : il est plongé dans le journal de Crédule Grand-Duc, allant même jusqu'à se plaindre du style du détective qui distille ses rebondissements quitte à énerver le lecteur qui attend le fin mot de l'histoire.
On est à la limite du polar, sans en épouser tous les codes. L'auteur tend parfois vers la peinture de caractères, de deux France que tout oppose, entre bourgeois qui peuvent tout acheter même la justice et travailleurs qui joignent difficilement les deux bouts mais trouvent d'autres ressources pour se défendre. Entre espoir et folie, certains personnages basculent.
C'est bien mené. Chaque personnage dévoilera petit à petit ses secrets. Chaque famille a un traitement équivalent qui empêche le lecteur de se dire que Lylie est une de Carville ou une Vitral. Bon, j'avais deviné de quoi il retournait même si la révélation finale est bien gardée jusqu'à la toute fin. Mais c'est un bon divertissement, habilement construit et que j'ai eu du mal à lâché.

Petite anecdote, j'ai particulièrement aimé le fait que, hasard des choses, l'accident arrive dans une région que je connais. Ça donne un côté familier qui attache forcément.

Une lecture commune Livraddict. N'hésitez pas à aller voir les avis des autres lecteurs.

12 commentaires :

Aurélie91 a dit…

Coucou ! J'ai bien aimé ce livre aussi, la lecture est fluide on se laisse facilement transporter. Je ne regrette pas du tout cette lecture commune. Je te souhaite plein de belles lectures. A bientôt !

petitepom a dit…

un policier d'un autre genre, j'ai bien aimé

Nane a dit…

Moi aussi je l'ai lu assez rapidement, il est prenant.
Et j'ai également pensé à toi, vue la localisation de certaines scènes!

Ma mère a son 2ème roman, si ça t'intéresse. Je ne l'ai pas encore lu.

Petite Fleur a dit…

@ Aurelie91 : un bon divertissement.

@ petitepom : oui, on est aux limites du policier, ce qui renouvelle un peu le genre.

@ Nane : c'est les "Nymphéas noirs" ? Plus tard, peut être. J'ai déjà tellement à lire... :-)

stephanie-plaisir de lire a dit…

Bussi maîtrise habilement le suspens jusqu'aux dernières pages et même si on a des soupçons le dénouement reste tout de même très fort !
Une excellente lecture !!!

Guenièvre a dit…

Ha toi aussi tu as mis les personnages au même rang que l'enquête! La partie sur leurs sentiments, leurs doutes, est celle que j'ai préférée, et non l'intrigue "policière".
Par contre je dois être naïve et aveugle, mais je n'avais rien vu venir de la révélation finale; strictement rien! :)

Alex Mot-à-Mots a dit…

Un coup de coeur pour moi, avec cette découverte de l'auteur.

Petite Fleur a dit…

@ Stéphanie-plaisir sur de lire : oui, l'intrigue est bien construite et on ne se lasse pas.

@ Guenièvre : les personnages peuvent parfois paraître en un peu caricaturaux mais cela n'est pas très gênant ici. Quant au dénouement, c'est peu être à force de lire des polars : on sent venir les retournements de situation :-)

@ Alex mots-à-mot : pas un coup de coeur mais un bon moment pour moi. Je pense lire son autre titre à l'occasion.

Leiloona a dit…

Justement ce titre m'intriguait, je le note.

Soie a dit…

J'ai déjà noté cet auteur, le livre est à la bibliothèque mais il est sorti à chaque fois que j'y vais.
Je finirai bien par le lire :-)
Il parait que Nympheas Noirs est très bien aussi.

Lylou a dit…

Au départ ça n'a pas été un coup de coeur, bien que la lecture était agréable et que j'avais hâte de connaître le fin mot de l'histoire, qui est-donc Lylie ??? Mais la fin a remonté mon avis sur cette lecture, j'ai adoré ! Je retenterai peut-être l'auteur avec Nymphéas noirs.

Ana a dit…

Je l'ai dévoré ce bouquin !