ShareThis

16 janvier 2014

La reine des neiges, de Chris Buck et Jennifer Lee

Film d’animation américain de Chris Buck et Jennifer Lee, sorti le 4 décembre 2013.

L’histoire : Anna, une jeune fille aussi audacieuse qu’optimiste, se lance dans un incroyable voyage en compagnie de Kristoff, un montagnard expérimenté, et de son fidèle renne, Sven à la recherche de sa sœur, Elsa, la Reine des Neiges qui a plongé le royaume d’Arendelle dans un hiver éternel… En chemin, ils vont rencontrer de mystérieux trolls et un drôle de bonhomme de neige nommé Olaf, braver les conditions extrêmes des sommets escarpés et glacés, et affronter la magie qui les guette à chaque pas.

Mon avis : L’année dernière, le Disney de Noël rendait hommage à tous les jeux vidéos qui ont bercé l’enfance des adultes. Mais si, rappelez-vous, il s’agissait des Mondes de Ralph (je dis ça mais en même temps, il a fallu que je cherche dans mon blog pour savoir quel était le film de l’année dernière). Cette année, Disney renoue avec les producteurs de Raiponce, que je n’ai d’ailleurs pas vu. Mais l’idée d’un film alliant une thématique de circonstance en cette saison, la neige, et un conte d’Andersen m’a plu. J’ai donc trainé ma moitié au cinéma, un soir, pour éviter les enfants.
L’histoire reste classique mais efficace. En prenant comme base un conte d’Andersen, il n’y avait pas grand risque me direz vous. Le graphisme est vraiment réussi, je trouve. Peut être pas totalement sur les visages, mais les décors sont enchanteurs. Le monde glacé qui est proposé est bien dans la lignée des Disney habituels mais a son originalité.
Les scènes chantées des deux sœurs sont simplement ratées et niaises : les chansons, en tout cas en français, sont à la limite de la contradiction avec l’histoire (Elsa qui dit que la peur l’a quittée depuis longtemps alors qu’elle vient à peine de fuir). Par contre, j’ai apprécié particulièrement la scène chantée d’Olaf le bonhomme de neige qui voudrait connaître l’été. Et cela montre bien les deux aspects du film : à l’exception de la scène d’ouverture très belle avec les hommes vivant de la glace, la première partie est ratée, horripilante parfois, conservatrice, ne montrant que des filles prêtent à jouer ou se marier ; la seconde partie, une fois qu’Anna part à la recherche de sa sœur, est beaucoup plus moderne et intéressante. Elle coïncide avec l’apparition des deux personnages secondaires que sont Olaf le bonhomme de neige et Sven le renne, que j’ai le plus aimés, car ils apportent légèreté et humour.
Une mention spéciale à la séquence de réveil d’Anna juste avant le couronnement. Ça rappelle forcément des souvenirs de coiffure aux filles à cheveux longs.

2 commentaires :

Nanapomme a dit…

J'ai adoré ce Disney, un vrai coup de coeur! Les deux soeurs sont trop mignonnes.

Lilibook a dit…

Je n'ai pas été le voir mais par contre une chose, c'est que je trouve l'affiche très jolie dans ces différents tons de bleus. C'est très doux.