ShareThis

30 avril 2014

La nuit leur appartient tome 1 : Les rêves n'ont jamais été aussi brûlants [Sylvia Day]

L'auteur : Née en mars 1973, Sylvia Day est une auteur sino-américaine de romans érotiques.

L'histoire : Ils ne peuvent se rencontrer que dans le monde évanescent des rêves. Pourtant, Lyssa Bates n'a jamais été aussi amoureuse. Et si elle sait parfaitement que cet homme aux yeux d'un bleu magnétique n'est qu'un fantasme, elle n'arrive pas à l'oublier... Jusqu'au jour où il se présente sur le pas de sa porte.

Bien qu'elle brûle de lui appartenir, céder à cette tentation pourrait lui être fatal. Car Aidan Cross n'est pas un homme comme les autres, et la passion qui les consume corps et âme est non seulement impossible... mais interdite.

Mon avis : Non mais sérieusement, qu'est ce qui m'a pris ?! Franchement, je ne sais pas ! En cherchant bien, peut-être une envie de découvrir une autre auteur de romans érotiques portée aux nues (sans jeu de mots) alors que je n'avais pas particulièrement accroché à celui qui avait relancer le genre, le fameux Fifty shades of Grey. Je ne vois que ça. Le problème ici c'est que les scènes de sexe ne sont pas particulièrement réussies et que l'auteur cherche à les justifier par une pseudo-mythologie : un monde mystérieux où des guerriers bâtis forcément comme des dieux combattent les vilains cauchemars qui peuplent les rêves des femmes humaines (quid des hommes ???). Ce contexte paranormal est totalement surfait et ne cache pas la platitude du scénario : j'voudrais ben mais j'peux point ou une énième réécriture du fameux nous nous aimons mais quelque chose nous sépare, quelque chose contre lequel nous devrons nous battre quitte à risquer la mort.

Tout cela est brouillon, facile, peu développé. Les personnages sont de véritables caricatures qui se sautent dessus dès qu'ils se voient sans se poser la moindre question. J'ajouterais que j'ai très moyennement apprécié la réplique laissant entendre que les préservatifs sont accessoires et que la confiance c'est tellement mieux !!! Non mais oh !

Je pense que côté romance, je vais retourner aux valeurs sûres comme un bon Autant en emporte le vent (que je relirais bien tiens !).

Merci tout de même à Livraddict et aux éditions Michel Lafon pour ce partenariat.

2 commentaires :

Mango lila a dit…

Ton billet me fait sourire malgré ta déception mais ça m'arrive si souvent aussi alors que je pensais avoir choisi un livre hors de mes sentiers battus habituels! J'avais abandonné en cours de route "Fifty shades of grey", le trouvant trop médiocre pour le lire en entier. Tant de pages pour tant de scènes répétitives! Je te souhaite une lecture plus agréable maintenant!

La chèvre grise a dit…

@ Mango lila : merci ! Ce ne sera pas très difficile :-)