ShareThis

17 juillet 2014

Plants vs Zombies, à l'attaque [Paul Tobin & Ron Chan]

Les auteurs : Ron Chan est un illustrateur américain, né à Portland. Il a travaillé avec Paul Tobin, le scénariste, pour adapter le fameux jeu Plants vs Zombies.

L'histoire : Vous n'avez rien à perdre... si ce n'est votre cervelle !

Le jeu extrêmement populaire de PopCap arrive enfin en bande dessinée ! L'inventeur au langage étrange Dave le Dingo fait son possible pour aider sa nièce Patty et le jeune aventurier Tom Apic à repousser l'invasion zombie qui menace d'infester la petite ville tranquille de Voisinville. Leur unique espoir est une courageuse armée de plantes qui mordent, écrasent et lancent des poids. Mais les zombies, accompagnés de leur mystérieux chef rigolard, arriveront-ils à briser leur défense ?

Une folle aventure pour les chasseurs de zombies, petits et grands !

Mon avis : En dehors de l’ambition de retrouver les zombies et les plantes que j’avais bien aimés dans le petit jeu de stratégie, je ne m’attendais pas à grand-chose en ouvrant cette bande dessinée. Et heureusement.

Le scénario du jeu vidéo ne casse pas déjà pas trois pattes à un canard, alors, forcément, celui de la bande dessinée ne peut qu’être passablement creux. L’auteur Paul Tobin ne peut rien y faire. Les zombies envahissent la petite ville de Voisinville (notez que ça commence mal avec ce choix de nom). Deux gamins vont faire équipe, aidés du scientifique un peu toqué Dave le Dingo, pour combattre ces monstres grâce à des plantes un peu spéciales. Tout cela traité de façon très gentille : pas de victime qui traine, pas de sang, les zombies ne déambulent pas en criant « braiiinss » mais « cerveeelles » ce qui fait tout de suite moins peur, les personnages ne sont pas crédibles. On est loin des situations apocalyptiques d’un Walking Dead. En même temps, la maison d’éditions reconnaît elle-même que le propos n’est absolument pas d’être sérieux : l’opus est étiqueté humour.

Du côté du visuel c’est assez quelconque. On sent bien que le but était de profiter du succès rencontré sur un média et d’attirer des fans, à moindre coût sur un autre média. La tactique du transmedia garantit rarement une bonne qualité, sauf quand elle est pensée en amont, ce qui n'est pas le cas ici.

En dehors d’un clin d’œil aux amateurs du jeu vidéo, cet ouvrage n’a donc pas grand intérêt.

Merci à Babelio et aux éditions Jungle pour cette bande dessinée.

Plants vs Zombies, à l'attaque ! de Paul Tobin et Ron Chan
Editions Jungle
Avril 204

2 commentaires :

Loesha a dit…

Je n'ose même pas te demander si au moins, c'est vraiment drôle ?

La chèvre grise a dit…

Euhh... tu veux vraiment une réponse ? :-)