ShareThis

01 mai 2015

Shaun le mouton, de Mark Burton et Richard Starzak

Film d'animation franco-britannique de Mark Burton, Richard Starzak, sorti le 1er avril 2015.

L'histoire : Lorsque qu’une blague de Shaun entraîne accidentellement le fermier jusqu’à la Grande Ville, Shaun, Bitzer et le reste du troupeau se retrouvent embarqués dans une aventure complêêêêtement inattendue en plein grande ville… Shaun arrivera-t-il à retrouver le Fermier dans cette ville étrangère et inconnue avant de s’y perdre pour toujours ?

Mon avis : Je ne suis pas une inconditionnelle de Wallace et Gromit. Alors le personnage de Shaun ne m'était pas connu avant que je ne tombe sur la bande annonce et sur les affiches partout dans les couloirs du métro. Une envie de ciné et hop, je suis allée voir les aventures de ce fameux mouton.

Tout commence bien : le générique évoque avec tendresse sur l'évocation de la jeunesse de Shaun et de son ami le chien Bitzer et l'histoire commence en plantant le quotidien d'une vie de mouton. Mais Shaun s'ennuie un peu et aimerait un jour de repos. Il va alors tout orchestrer pour permettre à ses compagnons de troupeau et lui-même de s'amuser et se détendre le temps d'une journée. Sauf que rien ne va se passer comme prévu.

Tendresse donc au commencement. Puis inventivité pour arriver à endormir le fermier. La scène qui prend en pied de la lettre l'expression "compter les moutons" est adorable. Les sketchs se succèdent très agréablement liés les uns aux autres par un fil, parfois ténu, mais réel ce qui est notable car Shaun évite l'erreur de tant d'autres films d'animations. Certes, le scénario manque peut être d'un peu d'épaisseur et de matière pour être totalement exploitable. Cependant, les clins d'oeil à Hannibal Lecter ou aux Beatles permettent aux adultes de trouver autant de plaisir que les enfants, qui s'attacheront davantage aux aventures des ces moutons, parfois un peu scato, dans la grande ville d'à côté. J'ai par contre été moins convaincue par le récit à l'arrivée dans cette grande ville, où les moutons semblent assez vite trouver leurs marques.

Mais je chipote. Pendant une heure trente, sans une seule parole, les réalisateurs emportent le spectateur dans des farces bien rythmées. Visuellement, c'est très réussi : chaque membre du troupeau a bien sa propre identité et les décors sont fouillés. Un bon film d'animation sans prétention pour petits et grands.

3 commentaires :

keisha a dit…

J'avoue être une inconditionnelle de ce studio d'animation. Essaie de trouver des DVD des précédents!

titiliana a dit…

Eh!Eh! tu oublies de dire que tu es une fana de moutons (du moins sur les feuilles de cours de ta voisine). Donc tu ne peux pas être totalement objective face à ce film!!!

Mais tu as raison, c'est un film très bien réussi (je suis d'accord avec toi sur leur déambulation trop facile en ville)

nathalie a dit…

Moi j'ai bien ri. Ce qui m'a plu aussi c'est le côté très anglais : le personnel de l'hôpital est aux couleurs de Benetton, l'affichage des panneaux dans la rue, le magasin de charité, et. C'est très plaisant.