ShareThis

10 juin 2015

Exposition : Icônes américaines


L’art moderne, c’est-à-dire entre 1870 (moment des impressionnistes) et les années 1950 (avec le pop art, comme Lichtenstein et Wharol), et l'art contemporain ensuite, ce n’est pas trop ma tasse de thé. Vous avez du vous en rendre compte ici, car j’en parle rarement. Mais, j’aime parfois m’aventurer hors des sentiers battus de ma culture et découvrir d’autres artistes et leurs œuvres.

Untitled, vers 1940 - Alexander Calder

L’exposition Icônes Américaines présente une sélection de peintures et de sculptures issues du fonds du San Francisco MoMa et de la collection d’art de Doris et Donald Fisher, alias les fondateurs des magasins Gap). Ce sont 14 artistes différents qui sont ici exposés. Lichtenstein et Wharol étaient justement les seuls que je connaissais.

Untitled, 1968 - Cy Twombly

Je ne vais pas vous mentir, je n’ai pas vraiment été convaincue par cette exposition. D'abord, parce que je m'attendais à une exposition de portraits d'icônes américaines (stars de cinéma notamment, comme le laissait croire l'affiche), et non d'artistes américains devenus célèbres. Ensuite, parce que je n’ai pas les clés pour comprendre et cela manquait singulièrement d’explications. Et une bonne partie des œuvres s’intitulent Untitled, ne livrant guère d’indices. Volontairement ou pas, d’ailleurs. L’œuvre peut être un élément d’une étude ou d’un travail plus global, être laissée in-intitulée pour que le spectateur y projette ce qu’il veut sans aucune barrière,… J’ai donc pris le parti de me laisser porter et de me poser une seule question : l’œuvre m’émeut-elle ? Provoque-t-elle quelque chose en moi ?

Wall Grid (3x3), 1966 - Sol Lewitt

Il faut avouer que pour beaucoup, à part un gros point d’interrogation, ça ne provoque pas grand-chose. Celles-ci sont du coup prétexte à échanger avec la personne qui m’accompagne et souvent à des remarques amusantes et quelque peu acerbes, je le reconnais. D’autres, pourtant, trouvent apparemment le chemin de mon âme et m’intriguent, m’apaisent, me questionnent.

Robert, 1996-1997 - Chuck Close

Je vous livre ici quelques clichés des œuvres présentées et vous laisse vous faire votre propre avis.

Liz #6 (Early Colored Liz), 1963 - Andy Warhol

Cold Mountain 6 (Bridge), 1989-1991 - Brice Marden

Falling Blue, 1963 - Agnes Martin


Informations utiles :

Du 8 avril au 22 juin 2015 
Tous les jours de 10h à 20h, sauf le mardi ; nocturne le mercredi jusqu'à 22h

Grand Palais
3 avenue du Général Eisenhower
75008 Paris
Tel : 01.44.13.17.17

Tarif : 12€
Tarif réduit : 9€

Site du Grand Palais ici