ShareThis

27 janvier 2016

Statue de la liberté

La Statue de la liberté est peut-être le monument américain le plus connu. Il existe diverses répliques à travers le monde, dont plusieurs à Paris.



Celle-ci se situe sur l'île aux Cygnes, au niveau du pont de Grenelle. Elle a été réalisée par la fonderie Thiébaut Frères en 1885 et offerte à la France par le Comité des Américains de Paris à l'occasion du centenaire de la Révolution. Elle est de dimensions plus réduites que l'originale, mesurant 11m50 et pesant 14 tonnes, soit une réplique au 1/4 de la version New Yorkaise.

Inaugurée le 4 juillet 1889, la statue était à l'origine tournée vers l'Est, car le président Français Sadi Carnot refuse de procéder à la cérémonie depuis un bateau. Il faudra attendre 1937 et l'exposition universelle pour que la statue soit tournée vers l'Ouest, vers les États-Unis, comme le désirait Bartholdi.

Sur la plaque gravée à ses pieds, on peut lire : IV JUILLET 1776 = XIV JUILLET 1789 La colonie Parisienne Des États-Unis d’Amérique A LA VILLE DE PARIS 1889 : Non exercitus neque thesauri Praesidia Regni, sunt verum amic (qui se traduit par : "Ce ne sont ni les armées ni les trésors, mais les amis qui sont les soutiens d’un état").

Source

2 commentaires :

dasola a dit…

Rebonjour La Chèvre grise, concernant cette statue, elle est très bien là où elle est au milieu de la Seine. J'ignorais qu'il y avait d'autres répliques dans le monde voire à Paris. Je sais que cette réplique avait été prêtée assez récemment au Japon. Bonne soirée.

La chèvre grise a dit…

@ Dasola : Oui, c'est toujours sympa de découvrir des éléments un peu inattendus en circulant dans Paris.