ShareThis

16 mars 2016

Zootopie, de Byron Howard, Rich Moore et Jared Bush

Film américain de Byron Howard, Rich Moore et Jared Bush, sorti le 17 février 2016.

L'histoire : Zootopia est une ville qui ne ressemble à aucune autre : seuls les animaux y habitent ! On y trouve des quartiers résidentiels élégants comme le très chic Sahara Square, et d’autres moins hospitaliers comme le glacial Tundratown. Dans cette incroyable métropole, chaque espèce animale cohabite avec les autres. Qu’on soit un immense éléphant ou une minuscule souris, tout le monde a sa place à Zootopia !Lorsque Judy Hopps fait son entrée dans la police, elle découvre qu’il est bien difficile de s’imposer chez les gros durs en uniforme, surtout quand on est une adorable lapine. Bien décidée à faire ses preuves, Judy s’attaque à une épineuse affaire, même si cela l’oblige à faire équipe avec Nick Wilde, un renard à la langue bien pendue et véritable virtuose de l’arnaque…

Mon avis : Après la déception qu'a été Le voyage d'Arlo, c'est avec quelques craintes que je suis allée voir Zootopie. Pour éviter tout a priori, c'est sans même avoir lu le synopsis ou les critiques que je me suis rendue au cinéma. Je ne savais donc pas du tout à quoi m'attendre. Et voici une excellente surprise.

Ok, l'intrigue s'avère un poil naïve, avec tous ses bons sentiments. Les messages sont classiques : gouverner par la peur, avoir besoin d'un plus petit que soi, ne pas se fier aux apparences... Mais on cherche vraiment la petite bête là. Et des bêtes, il y en a suffisamment partout dans ce film, des très belles, des amusantes, des qui nous font vraiment bien rire.  Car oui, Zootopie est surtout bigrement drôle. C'est un film qui amusera autant petits que grands.

L'univers de Zootopie, où proies et prédateurs vivent en harmonie, se découvre aux yeux des spectateurs avec émerveillement, sur les trace de Judy, jeune lapine tout juste nommée officier de police. Son passage du champ de carottes familial à la grande ville s'avère plus compliqué que prévu, alors qu'elle en rêve depuis sa plus tendre enfance. Les différences entre les animaux sont prétextes à une flopée de gags. Nick, le rusé renard filou au possible, est un vrai bonheur à suivre dans ses aventures. Et les nombreux clins d’œil aux autres productions Disney amuseront bien les plus âgés qui connaissent leurs classiques.

Je recommande chaudement !

4 commentaires :

dasola a dit…

Bonjour La chèvre grise, j'ai aimé ce film amusant, sympa et pas niais. Bonne journée.

Nelfe a dit…

J'ai bien envie de le voir moi aussi. La bande annonce me tente bien :)

latetedansleslivres a dit…

Décidément, tout le monde a l'air de dire que ce film d'animation est super!! Je vais finir par craquer alors que je n'étais pas du tout tentée au premier abord :)

La chèvre grise a dit…

@ dasola : un bon, pour une fois.

@ Nelfe : je n'avais pas vu la bande annonce. Mais laisse toi tenter !

@ Latêtedansleslivres : comme toi, je n'étais pas tentée, je ne sais pas trop ce que je craignais mais ça ne m'inspirait pas. Et pourtant...