ShareThis

17 août 2016

Comme des bêtes, de Yarrow Cheney, Chris Renaud

Film d'animation américain de Yarrow Cheney et Chris Renaud sorti le 27 juillet 2016, avec les voix de Philippe Lacheau et François Damiens.

L'histoire : La vie secrète que mènent nos animaux domestiques une fois que nous les laissons seuls à la maison pour partir au travail ou à l’école.

Mon avis : Voici la nouvelle production des studios Illumination, qui ont produit les Minions qui m'avait bien plu. Ici, direction les appartements new-yorkais pour découvrir ce que font nos animaux de compagnie une fois que nous quittons notre domicile et les laissons seuls. Les décors sont magnifiques et les couleurs éclatantes de vie, un vrai régal pour les yeux. Et Max, le petit chien et héros de l'histoire, va voir sa vie chamboulée par l'arrivée de Duke, ce qui amène une aventure très rythmée et qui se suit agréablement.

La galerie des animaux de compagnie est très riche, allant du classique chien ou chat à des espèces plus exotiques comme les serpents ou les lézards en tout genre. J'ai tout de même eu une grosse préférence pour les gags les mettant en scène dans leur appartement, passage trop court à mon goût. Chloé, grosse chatte snobinarde qui se moque des chiens devenant dingo devant un papillon quand elle même ne peut pas résister à un point lumineux qui bouge m'a beaucoup amusée.

Ça s'adresse aussi bien aux petits qu'aux grands. C'est plein d'humour et de bons sentiments, mais il n'y a guère d'émotion. Dommage encore une fois que les scénaristes n'osent pas plus, ne prennent pas plus de risque car tout cela reste un peu trop conventionnel. Le seul message qu'on pourra y trouver, peut être un peu trop en filigrane, est celui des animaux abandonnés par leurs maîtres. Ce n'est après tout pas complètement inutile en pleine période estivale où les abandons sont généralement en hausse.

Comme des bêtes est donc un bon film d'animation, un agréable divertissement, qui ne prête guère à conséquence.