ShareThis

02 novembre 2016

Noirmoutier

Cet été a été l'occasion d'un petit séjour à Noirmoutier, petite île de Vendée pleine de charme, comme vous allez le voir dans les photos ci-dessous, quand le soleil daigne pointer le bout de son nez, mais aussi par temps plus gris. Il fait bon flâner sur ses plages, déambuler dans ses petites ruelles...

Noirmoutier en l'Île, son château et son église

Marais salants à Noirmoutier

On passe d'un petit port de marins à côté de Noirmoutier en l'Île, tout proche de la petite chapelle des martyrs (marquant l’endroit où les républicains fusillèrent près de 2.000 prisonniers vendéens après leur reprise de l’île, le 3 janvier 1794) à un port de plaisance et de chalutiers à L'Herbaudière.

Port de Noirmoutier


La chapelle des martyrs, ou chapelle Notre Dame de la Pitié - Noirmoutier

Port de l'Herbaudière - Noirmoutier

Port de l'Herbaudière - Noirmoutier

Et bien sûr le très connu Bois de la Chaize, avec ses maisons cossues cachées fermées onze mois dans l'année, qui donne sur la plage des Dames et ses petites cabines de bain et son Estacade si caractéristiques, coincée entre la Pointe de Saint-Pierre et l'Anse rouge.


Les pins du bois de la Chaize

Plage des Dames et l'Estacade - Noirmoutier

Plage des Dames - Noirmoutier
Bien sûr, en parcourant l'île, on trouve d'autres plages, sûrement moins peuplées en été, et sur lesquels on prend plaisir à se croire seul au monde.

Plage des lutins - Noirmoutier

Et puis il y a l'île aux papillons, une serre gigantesque dans laquelle les visiteurs peuvent se promener au milieu de magnifiques papillons, dont certains trèèèèès grands !





3 commentaires :

Mariejuliet a dit…

Waouh! La taille des papillons!!!
Ils les ont nourris avec quoi?

C'era una volta a dit…

Envie d'évasion en regardant tes photos...

Je suis comme MJ impressionnée par les papillons. Pas sûre que j'aurais apprécié le papillon d'une telle paille posé sur moi :p

:) Merci pour le dépaysement

La chèvre grise a dit…

@ MJ : c'est juste des papillons géants.

@ C'era : moi non plus, ce n'était pas mon postérieur heureusement :)