ShareThis

10 février 2017

La la land, de Damien Chazelle

Film américain de Damien Chazelle, sorti le 25 janvier 2017, avec Ryan Gosling et Emma Stone.

L'histoire : Au cœur de Los Angeles, une actrice en devenir prénommée Mia sert des cafés entre deux auditions.
De son côté, Sebastian, passionné de jazz, joue du piano dans des clubs miteux pour assurer sa subsistance.
Tous deux sont bien loin de la vie rêvée à laquelle ils aspirent…
Le destin va réunir ces doux rêveurs, mais leur coup de foudre résistera-t-il aux tentations, aux déceptions, et à la vie trépidante d’Hollywood ?

Mon avis : Je suis allée voir La la land intriguée par ce qui pouvait provoquer ce torrent de bonnes critiques. Mister n'aimant pas les comédies musicales, il a fait l'impasse. De mon côté, sans être une fan, je n'y suis pas allergique, donc direction le cinéma.

Le film commence bien : visuellement, c'est indéniablement très beau et la scène d'ouverture est magnifiquement chorégraphiée. Damien Chazelle réussit l'exploit de rendre hommage à un genre oublié tout en étant très moderne dans sa réalisation. Le spectateur reste surprit alors même qu'il connait par cœur les codes du genre et j'ai été étonnée de prendre autant de plaisir pendant les scènes musicales. Même lors des morceaux de jazz, moi qui n'aime vraiment pas ça, car Sebastian sait faire passer son amour de cette musique. Il y a cependant un gros bémol sur un numéro de claquettes qui ne s'entend pas ! Quel dommage de gâcher cette séquence qui aurait autrement pu être très belle.

Emma Stone et Ryan Gosling, couple charmant à l'écran, livrent une excellente performance, en campant deux personnages portés par leur passion, le cinéma et le jazz, passion pour laquelle ils vont tout donner. Le destin les fait se croiser et s'attarder quelques instants ensemble. Leur rencontre, loin d'un coup de foudre, nous laisse espérer de beaux moments, qu'on espère décalés, tendres ou drôles, mais qui ne viendront malheureusement pas.

J'ai beaucoup entendu parler dans les critiques d'ode à l'amour et à la vie, de film qui vous donne envie d'être heureux. J'avoue ne pas du tout avoir ressenti cela. Certes, c'est beau et mignon, mais j'ai trouvé l'ensemble terriblement neutre au niveau des sentiments. Déjà peut être parce que le scénario prend trop son temps pour installer l'histoire. J'ai regardé évoluer Sebastian et Mia sans déplaisir mais sans réel intérêt. Leurs émotions ne m'ont pas touchée et ne sont pas particulièrement servies par les chansons qui devraient pourtant les exalter. Je n'ai pas vu le romantisme ni la particularité de cette histoire d'amour, au final très convenue. Il manque clairement le petit grain de folie qui aurait pu emporter tout ça, dévoiler une intensité fait terriblement défaut.

Bref, une déception suite au battage médiatique qui a été fait sur ce film, joli mais peu passionnant.

3 commentaires :

Folavril a dit…

Comme toi, je n'ai pas été transportée par ce film, il m'a manqué un petit grain de folie... Même si visuellement et musicalement ce film est magnifique et les acteurs très bons.

Clarabel a dit…

Ah flûte. J'avais justement envie de le voir... mais c'est vrai que l'excès d'enthousiasme est toujours un piège ! :/

Bon. On va voir. ^-^

La chèvre grise a dit…

@ Folavril : oui, mais est-ce suffisant pour dire dès le mois de janvier que c'est le film de l'année ? J'ai des doutes.

@ Clarabel : c'est vrai. Mais pourtant j'y allais sans rien attendre de particulier, juste de passer un bon moment. Mais quand tu regardes ta montre pendant la séance, c'est mauvais signe.