ShareThis

26 avril 2017

L'aliéniste [Fabio Moon & Gabriel Bá]

Après Daytripper, au jour le jour, je retrouve les frères Fabio Moon & Gabriel Bá dans une adaptation du roman classique de l'auteur brésilien Joaquim Maria Machado de Assis écrit en 1882.

L'histoire : Simon Bacamarte, aliéniste diplômé, s'installe dans une paisible bourgade brésilienne et, au nom de la science, fonde un asile d'aliénés. Il commence par enfermer et classer les lunatiques, mais ne s'arrête pas là. Son emprise sur la population est telle que bientôt toute la ville est internée. L'aliéniste est-il celui qui soigne la folie, celui qui la fabrique, ou celui qui la porte en lui ?

Mon avis : Entre conte et œuvre philosophique, les frères Moon et Bá racontent dans L’aliéniste, terme qui désigne un médecin spécialisé dans l’étude des maladies mentales, les aventures du petit village d’Itaguaï au Brésil, quand Simon Bacamarte se lance dans l’expérimentation. Très vite, le scientifique, avec toute son objectivité, dénombre de plus en plus de forme de folie et de membres de la communauté atteint. La tension monte progressivement, jusqu’au retournement de situation final. Entre la découverte des principes scientifiques (hypothèse, études de cas, essai de traitement) et une réflexion sur la folie et la norme, ainsi que sur les dangers du pouvoir. On hésite parfois à rire, tant le comique de situation est présent. Mais on n’oublie pas que derrière c’est une tragédie humaine qui a pu se jouer.

La narration se ressent de l’origine romancée de l’histoire car l’ensemble est très verbeux et ponctué de nombreux écrits en dehors des dialogues. Ce qui aurait pu être un défaut est habilement exploité pour plonger le lecteur dans une ambiance très particulière tout en évitant les longueurs. La mise en page, peu originale certes puisqu’on est sur un classique trois à quatre bandes par planche, facilite cependant la lisibilité. Visuellement, c’est en tout cas très beau, avec une palette de couleurs réduite aux tons bistre qui apporte une petite touche rétro très fin de XIXe siècle.

Planche L'aliéniste

Un joli album que je conseille.

L'aliéniste, de Fabio Moon & Gabriel Bá
Traduit par Marie-Hélène Torres
Urban Comics
Septembre 2014

2 commentaires :

Violette a dit…

je n'avais pas aimé tant que ça Daytripper alors j'hésite... le côté désuet me plaît.

La chèvre grise a dit…

@ Violette : garde le en tête à l'occasion alors.