ShareThis

07 avril 2017

Split, de M. Night Shyamalan

Film américain de de M. Night Shyamalan, sorti le 22 février 2017, avec James McAvoy et Anya Taylor-Joy.

L'histoire : Kevin a déjà révélé 23 personnalités, avec des attributs physiques différents pour chacune, à sa psychiatre dévouée, le docteur Fletcher, mais l’une d’elles reste enfouie au plus profond de lui. Elle va bientôt se manifester et prendre le pas sur toutes les autres. Poussé à kidnapper trois adolescentes, dont la jeune Casey, aussi déterminée que perspicace, Kevin devient dans son âme et sa chair, le foyer d’une guerre que se livrent ses multiples personnalités, alors que les divisions qui régnaient jusqu’alors dans son subconscient volent en éclats.

Mon avis : Le phénomène des personnalités multiples est proprement fascinant. La puissance du cerveau humain pour se protéger des agressions physiques et psychologiques et l'adaptation du corps aux injonctions du cerveau sont surprenants. Comme ce film aborde la même thématique, j'ai pensé aux Mille et une vie de Billy Milligan de Daniel Keyes et à La proie des âmes de Matt Ruff. Avec ce sujet, le réalisateur peut flirté à la limite du film d'horreur : le suspense monte inexorablement, sans grands effets musicaux ou visuels. Dès l'introduction, la mise en scène est là pour donner l'impression d'un trouble qui ne quittera plus le spectateur jusqu'à la toute fin. Et le film tient aussi pour beaucoup à l'excellente performance de James McAvoy qui rend les différentes personnalités de Kevin tout à fait crédibles, adoptant pour chacune un langage corporel et une diction spécifiques.

Kevin est forcément complexe, du fait des 23 personnalités qui prennent tour à tour la lumière bien sûr, même si certains pourraient à l'analyse les trouver un poil trop caricaturales. Mais surtout parce que le moindre grain de sable, le moindre problème dans la routine que Kevin s'impose peut conduire à des extrémismes dangereux pour lui et pour les autres. Sa personnalité déstabilisée fait étrangement écho à celle de la jeune Casey, fille renfermée et asociale que nous allons découvrir au cours de cette épreuve.

Et comme d'habitude, M. Night Shyamalan nous réserve un twist final qui ouvre à interprétations et à discussions après séance entre amis. C'est avec plaisir que j'ai retrouvé le réalisateur au meilleur de sa forme et de son talent. Je vous recommande ce film, inquiétant, angoissant parfois, non dénué d'émotions.