ShareThis

18 octobre 2017

Détectives, tome 1 : Miss Crumble, le monstre botté [Hanna, Guinebaud & Lou]

Les auteurs : Herik Hanna est un auteur français de bandes dessinées, né en 1977. Il est au scénario de la série Détectives, dont le premier tome est illustré par Sylvain Guinebaud et colorisé par Lou. Si le scénario et les couleurs sont toujours des mêmes artistes, l'illustrateur varie au fil des tomes.

L'histoire : Angleterre, 1918. Au lendemain de la guerre, dans le sympathique village de Sweet Cove, tout respire la douceur de vivre. Ah, Sweet Cove... Ses jardins bien entretenus, ses salons de thé aux doux parfums de gâteaux fraîchement sortis du four. Et en parlant de gâteaux... Une célèbre institutrice retraitée va bientôt s'adonner à son sport préféré : la chasse aux suspects. Un mystérieux assassin, un véritable colosse au vu des traces de pas laissées derrière lui, sème la mort dans cette paisible campagne. Et lorsque le "Monstre botté" commet l'erreur de s'en prendre à ses proches... Miss Crumble voit rouge.

Mon avis : Bah voilà, il semblerait qu'encore une fois je n'ai pas fait les choses dans le bon ordre. Je découvre en rédigeant ce billet que cette série reprend les personnages créés pour un épisode de la série Sept. Série que je n'ai pas lue, bien évidemment. Mais peu importe. Attirée par les couvertures de ces albums, je m'imaginais une sorte de Cluedo en bande dessinée, mâtiné d'ambiance à la Miss Marple. Et c'est bien ce que j'ai eu, d'autant plus avec le premier tome Miss Crumble, le monstre botté.

Mais revenons au concept. Sept détectives donc. Pour chaque album, nous allons découvrir un détective au sommet de son art : en pleine enquête. D'où les titres indiquant à chaque fois le nom de l'enquêteur et le titre de l'affaire qu'il va devoir résoudre. L'avantage, surtout si comme moi vous empruntez vos bandes dessinées à la bibliothèque et que quelqu'un d'autre a chipé le tome 2, c'est que les volumes peuvent se lire dans n'importe quel ordre. Pour chacun, on retrouve le même scénariste, Herik Hanna et la même coloriste, Lou, mais pas le même dessinateur. Pour autant, l'ambiance reste très similaire d'un album à l'autre.
Détectives tome 1 : Miss Crumble, le monstre botté, d'Hanna, Guinebaud et Lou - planche


Les dessins présentent de subtiles différences, comme des traits un peu plus anguleux chez certains dessinateurs, mais se fondent bien dans l'atmosphère voulue initialement.

Sur l'énigme à chaque fois rien que de très classique : meurtres et tentatives dans un petit village anglais, défenestration dans la cour d'un immeuble parisien, attaque à la hache sur une île écossaise isolée... Et le whodunit est lancé. Car l'intérêt pour le lecteur est de repérer les indices laissés au fil des pages pour se forger son propre avis. Le récit n'est donc pas l'occasion d'une course à l'action.

Le charme indéniable se trouve dans les répliques drôles, parfois acerbes et ironiques. C'est un vrai plaisir que de découvrir la verve de Miss Crumble au point que j'étais triste de la quitter à la fin du premier tome. Le troisième tome présente un Ernest Patisson dont les tics de langage et l'égo surdimensionné rappellent fortement un certain détective belge rondouillard. Le clin d’œil est d'ailleurs tout à fait assumé par l'attention que les deux portent à leurs moustaches. Moins sympathique donc, mais le charme continue d'opérer. Et il en va de même pour le tome 4.

Ça ne révolutionne pas le genre, mais j'ai passé un excellent moment avec ces trois tomes et j'ai hâte de découvrir les quatre autres !


Détectives, tome 1 : Miss Crumble, le monstre botté, d'Hanna, Guinebaud et Lou
Éditions Delcourt
Mai 2014

2 commentaires :

Alex Mot-à-Mots a dit…

Une série qui compte déjà pas mal de tomes.

La chèvre grise a dit…

@ Alex Mot-à-mots : juste 7. Et elle n'ira pas au-delà.