ShareThis

13 mars 2019

L'apocalypse selon Magda [Chloé Vollmer-Lo et Carole Maurel]

Les auteurs : Chloé Vollmer-Lo est née en 1988. Après un master d’études théâtrales à la Sorbonne Nouvelle, Chloé Vollmer-Lo choisit la photographie et plus particulièrement le portrait. L’Apocalypse selon Magda est son premier album en collaboration avec Carole Maurel.

L'histoire : L'apocalypse annoncée il y a un an n'aura finalement pas lieu ! Tandis que l'humanité tout entière célèbre la nouvelle, Magda, 14 ans, est dévastée. Pourquoi ? Pour le comprendre, il faut revenir en arrière, à ce jour où Magda décide qu'elle mourra sans regrets. D'amours maladroites en paradis artificiels, sous le compte à rebours des saisons, la jeune fille se découvre à elle-même, dans un monde d'adultes dépassés par les événements.

Mon avis : Voici à nouveau un album que j'ai vu passer sur beaucoup de blogs avant de l'emprunter sur un coup de tête à la bibliothèque. Les avis étaient assez largement positifs mais de mon côté, si j'ai apprécié le propos, à savoir qu'il ne faut pas attendre la fin pour profiter pleinement de la vie, le traitement m'a posé un gros problème : l'âge de Magda et les relations sexuelles que les auteurs lui prêtent m'ont choquée, je dois le reconnaître.

Tout le reste à de quoi séduire bigrement. Le monde touche à sa fin, plus qu'un an à vivre. Chacun va se révéler. Certains restent dans leur quotidien, comme refusant l'inéluctable. D'autres font le choix de se morfondre et de sombrer. D'autres encore sont comme libérés. Magda elle, doit faire son passage de l'enfance à l'âge adulte. Elle a 13 ans et ses premières règles.Mais le décompte lui impose de vivre l'urgence, sans se poser de question et sans avoir de regrets. Elle va s'affirmer. Les adultes ont volé leur avenir, par leurs comportements égoïstes à bien des points de vue qui ont mené à cette apocalypse. Alors il n'est plus question de retenue et de respect. Le temps s'égraine au fil des saisons qui rythment les derniers mois de la jeune fille, qui voudrait vivre en condensé toutes les expériences qu'on lui refuse désormais.
Planche de L'apocalypse selon Magda, de Chloé Vollmer-Lo et Carole Maurel
Au-delà de l'aspect pré-apocalyptique, c'est donc bien sûr un récit initiatique et psychologique. On comprend la nécessité de vivre chaque expérience à son rythme pour pouvoir en gérer les conséquences et s'approprier sa propre personnalité, de se construire sur des erreurs, des bonheurs, des hasard. L'importance de prendre son temps. Car vivre et vite et fort, soit, quand on n'a plus rien à perdre. Mais si on doit ensuite assumer les choix ne seraient peut être plus les mêmes.

Le tout est merveilleusement servi par le dessin et la palette de couleurs de Carole Maurel, que je retrouve après être déjà tombée sous le charme de son talent dans Collaboration horizontale.

L'apocalypse selon Magda, de Chloé Vollmer-Lo et Carole Maurel
Éditions Delcourt
Janvier 2016