Articles

Quai Branly #7 : Chalchiuhtlicue - Mexique

Image
On reste au Mexique après la découverte du Masque Nahua le mois dernier. Et cette fois, nous faisons la découverte de Chalchiuhtlicue , déesse de l'eau, datante de 1325-1521, en roche volcanique peinte. Littéralement "celle qui porte une jupe de pierre verte", Chalchiuhtlicue porte un diadème orné de glands et une parure en papier plié sur la nuque. Sur son torse, un triangle rouge figure la pèlerine portée par les femmes. C'est l'une des plus grandes statues de cette déesse connue. Elle a été volontairement mutilée. Cette statuette était utilisée lors de rituels liés à l'eau et à la fertilité.

BD Express #22

Image
Presque maintenant , de Cyril Bonin L'histoire : Et s'il était possible de conaître son état de santé en temps réel ? Et de connaître du même coup son espérance de vie ? Ce miracle est à présent rendu possible grâce à un progrès médical révolutionnaire, les Nanopills. Grâce à elles, c'est sûr, nous allons tous mourir. Mais en bonne santé. Mon avis : Une idée intéressante mais un traitement décevant, notamment par un problème de rythme. Certains passages sont exagérés et la réflexion sur l'utilisation de la technologie dans le domaine médical n'est clairement pas assez poussé. Le dessin est simple et accompagné de couleurs en dégradé de marron apportant une touche vintage qui ne colle pas du tout au propos très moderniste. Dommage. Cet été-là , de Jillian et Mariko Tamaki L'histoire : Rose et Windy se connaissent depuis l’enfance. Elles se retrouvent chaque été au lac Awago où leurs familles louent des cottages. Cet été-là, elles ont 13 ans et 11 ans

Dark Horse [Craig Johnson]

Image
À nouveau un an et demi après ma lecture d' Enfants de poussière , je retrouve le personnage créé par Craig Johnson dans ce cinquième opus. L'histoire : Comment Mary Barsad, si douce, a-t-elle pu abattre son mari de sang-froid ? Elle a tout avoué. Et les mobiles ne manquent pas : infidèle, magouilleur, il aurait peu avant sa mort enfermé les chevaux de course auxquels elle tenait tant dans sa grange, avant d'y mettre le feu. Mais le shérif Walt Longmire se méfie des évidences. À Absalom, Wyoming, il décide de mener sa propre enquête... Mon avis : Walt Longmire est un personnage bourru, taiseux mais attachant. C’est pourquoi on a toujours plaisir à le retrouver. Lui, et toute la galerie de personnages récurrents qui tourne autour de lui, y compris Le chien. C’est ce qui fait le sel de ces romans, ça et la description de ce Wyoming qu’on sait cher à Craig Johnson. Pourtant, il n’en dresse pas un portrait toujours flatteur, de ces grands espaces, loin de là. S’il est questio

Adieu les cons, d'Albert Dupontel

Image
Film français d'Albert Dupontel, sorti le 21 octobre 2020 et repris le 19 mai 2021, avec Virginie Efira et Albert Dupontel. L'histoire : Lorsque Suze Trappet apprend à 43 ans qu'elle est sérieusement malade, elle décide de partir à la recherche de l'enfant qu'elle a été forcée d'abandonner quand elle avait 15 ans. Sa quête administrative va lui faire croiser JB, quinquagénaire en plein burn out, et M. Blin, archiviste aveugle d'en enthousiasme impressionnant. À eux trois, ils se lancent dans une quête aussi spectaculaire qu'improbable. Mon avis : Dupontel pour moi, ça passe ou ça casse. J’ai eu beaucoup de mal dans ses premiers films, étant assez peu fan de ses délires. Pour autant, j’ai beaucoup apprécié Au revoir là-haut (peut être son film le moins représentatif) et Neuf mois ferme . Pour cet Adieu les cons, il y a du bon et du moins bon. Le moins bon tient en quelques mots rapides : c’est un poil trop invraisemblable et répétitif dans le comique

La patrie des frères Werner [Philippe Collin et Sébastien Goethals]

Image
Les auteurs : Né en avril 1975, Philippe Collin est un producteur, animateur de radio, journaliste, auteur et scénariste de bande dessinée. Il collabore ici pour la deuxième fois avec Sébastien Goethals, dessinateur français de bande dessinée né en 1970. L'histoire : Mai 1945. Dans les ruines fumantes de Berlin, Konrad et Andreas Werner, deux orphelins juifs allemands, sont les spectateurs apeurés de la victoire soviétique. Juin 1956. Les deux frères ont rejoint les rangs de la Stasi pour échapper au camp de rééducation. Ils deviennent les "gardiens de la révolution mondiale". Juin 1974. La 10e coupe du monde de football se tient en Allemagne de l'Ouest durant laquelle doivent s'affronter la RFA et la RDA. C'est le match de la Guerre froide. Erich Honecker, dirigeant de la RDA, décide d'impliquer les meilleurs agents de la Stasi, dont les frères Werner, pour faire gagner l'équipe de la RDA et prouver la supériorité du régime socialiste sur le monde

L'anomalie [Hervé Le Tellier]

Image
L'auteur : Journaliste et écrivain français né en avril 1957, à la fois de nouvelles, de pièces de théâtre, de poésie et de romans, Hervé Le Tellier est également membre de l' Oulipo . L'anomalie a obtenu le Prix Goncourt 2020. L'histoire : "Il est une chose admirable qui surpasse toujours la connaissance, l'intelligence, et même le génie, c'est l'incompréhension." En juin 2021, un événement insensé bouleverse les vies de centaines d'hommes et de femmes, tous passagers d'un vol Paris-New York. Parmi eux : Blake, père de famille respectable et néanmoins tueur à gages ; Slimboy, pop star nigériane, las de vivre dans le mensonge ; Joanna, redoutable avocate rattrapée par ses failles ; ou encore Victor Miesel, écrivain confidentiel soudain devenu culte. Tous croyaient avoir une vie secrète. Nul n'imaginait à quel point c'était vrai. Mon avis : Ce roman emprunte à beaucoup de genres et de ce fait n’entre dans aucune case. C’est sur

Fleurs #76

Image
  Fleurs offertes le 05/03/2021