Oppenheimer, de Christopher Nolan

Film britannico-américain de Christopher Nolan, sorti le 19 juillet 2023, avec Cillian Murphy, Emily Blunt et Matt Damon.

L'histoire : En 1942, convaincus que l’Allemagne nazie est en train de développer une arme nucléaire, les États-Unis initient, dans le plus grand secret, le "Projet Manhattan" destiné à mettre au point la première bombe atomique de l’histoire. Pour piloter ce dispositif, le gouvernement engage J. Robert Oppenheimer, brillant physicien, qui sera bientôt surnommé "le père de la bombe atomique". C’est dans le laboratoire ultra-secret de Los Alamos, au cœur du désert du Nouveau-Mexique, que le scientifique et son équipe mettent au point une arme révolutionnaire dont les conséquences, vertigineuses, continuent de peser sur le monde actuel…

Mon avis : Quand la fission de l'atome amène la fission d'un individu... Brillant physicien théorique, Oppenheimer est recruté par le gouvernement pour mettre au point une nouvelle arme qui permettrait de mettre un point final à la guerre. Galvanisé par ce défi et voulant montrer l'intérêt de la science, il se lance à corps perdu, oubliant de se protéger en cette période si dangereuse, même aux États-Unis. Dépassé par sa réalisation, il met du temps à mesurer son impact sur le monde, malgré les avertissements de son entourage. Malheureusement, il perd de son influence, discrédité par le gouvernement pour ses accointances avec des communistes.

On retrouve ici la façon si caractéristique de filmer de Nolan, son récit non linéaire, la beauté des images, la prégnance de la bande son parfaitement millimétrée... le tout dans une œuvre moins cryptique qu'un Tenet par exemple. Tout est question d'éthique, d'intégrité, de conscience politique, de culpabilité, C'est assez bluffant parce qu'on ne voit pas tellement passer les 3 heures que dure ce film qui est à la fois un portrait intime et une fresque politique. S'il fallait évoquer un bémol, ce serait le fait que les recherches physiques menées ne sont pas assez vulgarisées : par moment trop simplifiées, à d'autres trop complexes à comprendre pour quelqu'un qui n'est pas de la partie. Il manque une dimension didactique à l'aspect scientifique du film. J'avoue m'être parfois perdue au milieu de tous ces scientifiques ayant chacun leur domaine de prédilection qui m'échappait totalement.

Sinon, on peut aussi saluer le casting impressionnant mais surtout de mené de main de maître. Cillian Murphy, Matt Damon ou encore Robert Downey Jr sont fabuleux. Les femmes sont assez en retrait : on sait que Oppenheimer était un homme à femmes et que certaines eurent des rôles prépondérants dans sa vie ; néanmoins, leurs figures sont un peu négligées ici.

Si ce n'est pas le film du siècle, Oppenheimer est un grand film comme nous en propose finalement assez rarement le cinéma américain ces derniers temps.

Commentaires

  1. Un film qui a le mérite de mettre en lumière un scientifique, ce n'est pas courant.

    RépondreSupprimer
  2. Enfin vu, très récemment (janvier 2024).
    La manière d'entrelacer deux "commissions" devant valider les postes de personnages est une construction habile pour articuler, via des "retours en arrière" dus aux témoignages, subjectivité et place des relations personnelles dans l'arrivée de l'atome dans notre vie, avec les conséquences à court, moyen et long terme de nos actions ou inactions...
    (s) ta d loi du cine, "squatter" chez dasola

    RépondreSupprimer

Enregistrer un commentaire

Posts les plus consultés de ce blog

La cité Abraxas

Thérapie [Sebastian Fitzek]

Trop humain [Anne Delaflotte Mehdevi]