Tenet, de Christopher Nolan

Film américain de Christopher Nolan, sorti le 26 août 2020, avec John David Washington, Robert Pattinson et Elizabeth Debicki.

L'histoire : Muni d'un seul mot – Tenet – et décidé à se battre pour sauver le monde, notre protagoniste sillonne l'univers crépusculaire de l'espionnage international. Sa mission le projettera dans une dimension qui dépasse le temps. Pourtant, il ne s'agit pas d'un voyage dans le temps, mais d'un renversement temporel…

Mon avis : Premier retour dans les salles obscures depuis février, soit 6 mois pile ! Et ce fut un véritable plaisir de retrouver le grand écran. 

Et le film lui-même alors ? Première chose et sans rien spoiler : pour comprendre déjà les références évidentes de ce film, il vaut mieux connaître même très succinctement le Carré Sator car tout le scénario tourne autour d'indices qui lui sont liés.

Pour le reste, le scénario est dans la lignée d'un Inception. C'est intelligent, habile et bigrement accrocheur. À nouveau un thriller psychologique qui cueille le spectateur dès les premières secondes.  Bon, cela ne révolutionne pas non plus le genre : on pourrait dire que c'est un James Bond perfusé à l'intrigue temporelle. 

Cette intrigue temporelle justement, c'est parfait si vous aimez vous faire des nœuds au cerveau. Car il faut accepter et comprendre un minimum la théorie du renversement temporel évoquée et ce n'est pas une mince affaire. Les informations sont données à une vitesse qui ne permet pas de tout comprendre immédiatement car les scènes d'action prennent beaucoup de place dans la narration et nécessite que le spectateur reste concentré sous peine de décrocher totalement. Mais rassurez-vous, il n'est pas nécessaire d'absolument tout comprendre pour apprécier ce film. L'avantage c'est que ça fait un sujet tout trouver pour discuter après la séance entre amis : on débriefe, on cherche à comprendre, certains ont des théories. 

Pour ceux qui souhaiteraient creuser le scénario, ce billet vous apportera un premier éclairage, mais attention aux spoils !

Commentaires