ShareThis

22 septembre 2010

Ceux d'en bas [Serge Brussolo]

L'auteur : Je vous ai déjà présenté Serge Brussolo ici, avec le premier tome de la série Agence 13. Voici le deuxième épisode que j'attendais.

L'histoire : Pas facile de transformer le théâtre d'un génocide en parc de loisirs ! C'est pourtant le défi que va devoir relever Mickie Katz pour l'Agence 13 dans un village perdu du Montana, au milieu d'une nature sauvage hantée par l'esprit-totem d'un grizzly en colère et les fantômes d'Indiens assassinés en des temps anciens. Folklore et légendes fantaisistes cachent néanmoins des secrets bien réels et Mickie va peu à peu découvrir une population tenaillée par une culpabilité que rien n'apaise, et prête à tout pour expier ses fautes. Qui est cet archer invisible qui, caché dans la forêt, prend pour cible les villageois avec la complicité des autorités locales ? Craignant de figurer bientôt au tableau de chasse du tireur fou, Mickie va plonger au cœur du mystère, jusqu'au fond de ce lac de montagne où, jadis, tout a commencé...

Mon avis : Faire un parc de loisirs dans un village perdu, théâtre d'un génocide, et qui continue à voir régulièrement certains de ses habitants abattus d'une flèche, quand ils ne se font pas découper puis recoudre les membres... Ce tome s'annonce gore, peut-être un peu plus que le précédent. On mélange folklore attrape-touriste, légendes anciennes, fantômes, esprits de la forêt... on secoue le tout et on obtient quelque chose de pas trop mal, même si, à mon goût, celui-ci est moins bien que le précédent. Serge Brussolo arrive à entraîner le lecteur alors que ce n'était pas gagné d'avance.
Je m'explique : raconté comme ça, l'histoire parait limite naze. On suit l'héroïne Mickie Katz, jeune femme qui a les pieds sur terre et est débrouillarde, et qui petit à petit, se pose des questions, se demande qui essaie de la rendre chèvre, de lui faire peur, ou si elle doit croire les absurdes légendes qu'on lui a raconté. C'est là le talent de l'auteur : l'héroïne est comme le lecteur. Elle est prosaïque mais finit par douter. Et le lecteur avec elle. On se doute qu'il y a anguille sous roche, mais où ? Si notre miss, pour une fois, n'arrivera pas à terminer son contrat, les dernières lignes du roman promettent des rebondissements dans le prochain opus... To be continued donc !

Merci aux Éditions Fleuve Noir pour ce roman !

Objectif PAL : -70

6 commentaires :

choupynette a dit…

je viens de chroniquer justement un roman de Brussolo (Le chateau des poisons), et j'ai été assez déçue par l'intrigue. J'avais lu il y a des années La fille de la nuit, qui m'avait plutôt plu par contre.

Marie a dit…

Pour l'instant ce livre ne me tente pas trop...

Ys a dit…

est-ce le massacre de Wounded Knee dont il est question ?

petite fleur a dit…

@ Choupynette : ici pour moi ce n'est pas tellement l'histoire qui compte, mais plus l'ambiance, vraiment bien rendue.
@ Marie : de toute façon, autant commencer par le 1er volume.
@ Ys : tu me posés une colle ! Je regarde ça dès que j'ai un ordi et je te dis !

Lilibook a dit…

j'avais lu le 1er opus, j'avais bien aimé, alors oui pourquoi pas tenter, je l'inscris à ma lal.

petite fleur a dit…

Oui, le premier n'était pas mal du tout.