ShareThis

13 octobre 2010

Les anonymes [R.J. Ellory]

Les éditions Sonatine ont sorti, le 7 octobre dernier, le troisième livre en France de R.J. Ellory, Les anonymes. Après le coup de cœur qu'a été pour moi Seul le silence, je ne pouvais pas manquer ce rendez-vous.

L'histoire : Washington. Quatre meurtres. Quatre modes opératoires identiques. Tout laisse à penser qu'un serial killer est à l'œuvre. Enquête presque classique pour l'inspecteur Miller. Jusqu'au moment où il découvre qu'une des victimes vivait sous une fausse identité, fabriquée de toutes pièces. Qui était-elle réellement ? Ce qui semblait être une banale enquête de police prend alors une ampleur toute différente et va conduire Miller jusqu'aux secrets les mieux gardés du gouvernement américain.

Mon avis : Je ne suis pas une fan des romans d'espionnage alors j'ai hésité un peu, avant de me laisser tenter. Et j'ai terriblement bien fait (de me laisser tenter, hein, pas d'hésiter !).
Comme pour Seul le silence, j'ai eu quelques peines à me plonger dans l'histoire : une 50aine de pages plus loin, ça y est, j'étais définitivement accrochée ! Le style de narration est fort, alternant chapitres suivant l'inspecteur Miller, les futures victimes, ou le Tueur au ruban qui nous fait entrer dans son monde à la première personne, monde peuplé d'anonymes, ces gens qu'il a été amené à tuer. L'histoire aussi, qui ne dévoile que par bribes, avant que tout se recoupe, que les personnages apprennent à se connaître avant de se croiser...
L'enquête ne coule pas de source : les enquêteurs piétinent, n'ont aucun indice auquel se raccrocher, les maigres éléments récoltés ici ou là mènent dans une impasse, ce qui ne lasse pas de les déconcerter. Petit à petit, le lecteur lève le voile, découvrant les agissements de la CIA, des hommes de l'ombre dont même le Président ne connait pas les actes. Une tension permanente entraîne le lecteur à tourner les pages.
Parallèlement, c'est une réflexion sur les arcanes du pouvoir, les rapports entre les états et la position des États-Unis sur la scène internationale que R.J. Ellory nous dessine.
R.J. Ellory est un conteur hors pair, tout simplement fabuleux. Moi qui ne suis habituellement pas intéressée non plus par les histoires de mafia, je m'en vais rapidement aller chercher Vendetta, son deuxième roman, pour le lire aussi !

Que dire d'autre ? Qu'il faut lire ab-so-lu-ment ce roman !

Un grand merci à Solène des éditions Sonatine pour ce magnifique livre.

Objectif PAL : -74

13 commentaires :

alinea a dit…

"seul le silence" m'avait quelque peu déçu mais je compte tout de meme relire cet auteur. je note ce titre.

Clara a dit…

Je ne suis pas très attirée par cet auteur... peut-être ai je tort !

Angélita a dit…

Je note, je note, merci pour ton avis car j'avais adoré Seul le silence

Choupynette a dit…

Seul le silence est dans mes projets de lecture,je rajoute celui-ci! Ellory confirme!

petite fleur a dit…

@ Alinea : aucun rapport entre les deux titres, ce sont des histoires complètement différentes.

@ Clara : j'avais un peu peur avant de commencer "Seul le silence". Maintenant je me fie à lui :-)

@ Angélita : deux histoires bien différentes, mais j'ai vraiment apprécié son talent de conteur.

@ Choupynette : Y a plus qu'à alors...

Manu a dit…

Je viens d'acheter Vendetta. On verra plus tard pour celui-ci :-)

petite fleur a dit…

Ah bah tu me diras, ça m'intéresse :-)

yueyin a dit…

Absolument, rien que ça, un auteur à garder en mémoire...

petite fleur a dit…

Tout à fait d'accord, ce monsieur est un grand pour moi. Ma moitié vient justement de commencer "Seul le silence" tellement je lui disais que c'était bien :-)

Emilie a dit…

J'ai déjà bien envie de lire Vendetta qui est sorti en poche, je viens juste de lire Seul le silence qui m'a plu!

petite fleur a dit…

@ Emilie : terrible, n'est-ce pas !

Richard a dit…

Bonjour Petite Fleur,

Je viens de découvrir ton blog ... et j'aime beaucoup. Je suis en train de lire "Les anonymes" et je suis complétement pris dans cette histoire. Ellory est selon moi, un excellent romancier qui nous donne de bons plaisirs de lecture.

J'espère avoir le temps de le terminer durant cette fin de semaine et écrire ma chronique avant lundi.

Je reviendrai te visiter.
Au plaisir de te lire.

petite fleur a dit…

Bienvenu Richard !
Effectivement, une lecture très prenante, et un auteur indubitablement à suivre !