ShareThis

17 novembre 2010

The curious incident of the dog in the night-time [Mark Haddon]

L'auteur : Né en septembre 1962, Mark Haddon est un romancier et poète britannique. Ce livre est son plus célèbre, avec lequel il a, entre autres, remporté le prix Whitbread en 2003.

L'histoire : The Curious Incident of the Dog in the Night-Time is a murder mystery novel like no other. The detective, and narrator, is Christopher Boone. Christopher is fifteen and has Asperger's Syndrome. He knows a very great deal about maths and very little about human beings. He loves lists, patterns and the truth. He hates the colours yellow and brown and being touched. He has never gone further than the end of the road on his own, but when he finds a neighbour's dog murdered he sets out on a terrifying journey which will turn his whole world upside down.

Mon avis : Voici encore un roman qui s'inscrit dans le cadre du circuit découverte avec les collègues de bureau. le collègue nous a conseillé de le lire en anglais, ça semblait assez simple, alors j'ai joué le jeu. Effectivement, aucun souci côté langue, ça se lit tout seul, même à mon niveau.
J'ai beaucoup apprécié le travail que la narration du point de vue d'un adolescent atteint du syndrome d'Asperger a du demander. Ce n'est pas non plus une étude pointue et psychologique du syndrome, mais le lecteur se rend mieux compte de ce que ça doit être au quotidien, à la fois pour les personnes autour (parents, famille, voisins...), mais également pour Christopher, car lui aussi, ce syndrome l'handicape dans sa vie de tous les jours. Il ne peut juste rien y faire.
En ce sens, ce roman n'est pas particulièrement typé adultes ou enfants. La narration est tout à fait lisible par les deux. Les phrases sont extrêmement simples et extrêmement précises. Elle a juste un côté répétitif qui agace un peu à mon goût et qui pousse à accélérer la lecture vers la 100e page. J'ai été fatiguée, je l'avoue, par les digressions permanentes, et la structure très itérative des phrases.
Cependant, le roman n'est pas dénué de sensibilité et d'humour. Notamment lorsqu'il y a une incompréhension entre Christopher et les gens qu'ils croisent. Parallèlement, j'ai découvert, ou redécouvert, plein de problèmes/puzzles/affaires, comme l'affaire des fées de Cottingley par exemple. Quant à l'enquête, on sait rapidement qui a tué le chien (pour une fois, c'est le meurtrier lui-même qui avoue tout) et comment tout cela va finir.
Au final, un livre vraiment à part. Je comprends qu'il puisse ne pas plaire, j'ai moi-même été un peu ennuyée par moment. Mais je ne regrette pas de l'avoir lu. Il a un côté qui rappelle Des fleurs pour Algernon par le côté émouvant qui s'en dégage.

9 commentaires :

keisha a dit…

Un roman que j'aimerais lire,oui! Rien que le titre est attirant...

Martial a dit…

Un roman que j'ai lu et que j'ai adoré... :-)

Thalie a dit…

Un très beau roman qui effectivement s'inscrit dans la même veine que des Fleurs pour Algernon pour un public plus jeune quand même.
Bonne journée ;)

Brize a dit…

Je m'y suis ennuyée (et une de mes filles aussi)...
Mais "Les fleurs pour Algernon", là, ce fut un coup de coeur !

petite fleur a dit…

@ keisha : sans ce circuit, je ne l'aurais jamais lu. Et ça aurait été dommage.

@ Martial : peut être pas adoré pour moi, mais je comprends qu'on puisse apprécier.

@Thalie et Brize : Oui "Des fleurs pour Algernon" a tout de même une autre dimension à mon sens! Là, j'ai apprécié le principe, moins l'histoire.

Loesha a dit…

J'avais bien accroché à l'époque où je l'avais lu (en français), même si la fin n'est pas aussi passionnante que le début.
J'ai profité du tirage au sort pour le donner à lire à Seb, qui à trouvé ça sympa, mais c'est un peu (beaucoup) ennuyé sur la fin.
Pour le rapport avec les "Fleurs pour Algernon"... on va dire que ça touche au domaine des maladies mentales, mais ça reste là... "Des fleurs..." est vraiment un cran au dessus à tous niveau selon moi.

petite fleur a dit…

Ca tient au sujet des maladies oui, mais aussi au fait qu'on est DANS la tête du personnage malade. Après, on est d'accord, Algernon et ses fleurs sont clairement au dessus :-)Daniel Keyes a un vrai talent. Il l'a d'ailleurs prouvé encore avec "1001 vies de Billy Milligan" que j'ai beaucoup apprécié.

Ys a dit…

On l'a tous lu à la maison, parents et ados, avec des appréciations assez diverses. Pour ma part, j'ai apprécié cette introduction dans un esprit différent.

Nico a dit…

J'ai beaucoup aimé ce roman, agréable à lire et original même si j'ai trouvé tout de même un essoufflement aux deux tiers. Cela reste une très bonne lecture.