ShareThis

19 novembre 2010

Le grand huit [Janet Evanovich]

Après Septième ciel, voici la suite des aventures de la plus célèbre chasseuse de primes.

L'histoire : Une nouvelle mission pour la chasseuse de primes Stéphanie Plum : cette fois-ci, elle est censée retrouver la trace d'une jeune maman soupçonnée d'avoir kidnappé son propre enfant. Une traque d'autant plus délicate et complexe que l'irrésistible Stéphanie doit, en parallèle, faire face à une authentique "dream-team" de fous à lier. Incursions psychotiques d'Eddie Abruzzi - semi-mafieux adepte des jeux de guerre et de la violence -, livraisons anonymes de serpents à domicile, arrivée inattendue d'Albert Khloune - petit avocat pot de colle - et assauts meurtriers d'un mystérieux homme de main déguisé en lapin : le train de vie de l'exquise prédatrice vire ostensiblement au grand n'importe quoi.
Mais les loopings, Stéphanie, elle connaît...

Mon avis : Un mois après le billet sur Septième Ciel, je n'ai pu résister à lire la suite des aventures de notre chasseuse de primes. Au menu, un opus meilleur que le précédent. L'enquête tient davantage la route, d'autant que la miss ne sera pas payée pour retrouver la petite fille qu'elle cherche : cette fois, elle fait ça bénévolement. On la sent fatiguée de devoir se battre sans arme face à tous ces malfrats qui n'hésitent pas à faire exploser ses voitures (pas moins de 3 si je compte bien dans cet épisode), à la menacer voire la torturer. Entre deux conseils sentimentaux à sa sœur, elle se décide donc à tirer avec son .38 Smith & Wesson, d'abord sur un boitier électronique, puis sur un lapin géant ! Ne cherchez pas à comprendre, lisez-le, c'est plus simple.
Encore une fois, une lecture doudou pour redonner des forces avant des lectures plus sérieuses.

2 commentaires :

Alex Mot-à-Mots a dit…

Toujours aussi déjantée ?

petite fleur a dit…

Toujours ! Et c'est ça qui est bon !