ShareThis

04 décembre 2010

Vague de chaleur [Richard Castle]

L'auteur : Richard Castle est un écrivain à succès de thrillers. Après avoir tué son héros, il décide de suivre pas à pas l'inspecteur Kate Beckett, à New York, et de s'inspirer des enquêtes qu'ils mènent tous les deux pour créer le personnage de Nikki Heat. Il vit à Manhattan avec sa mère et sa fille.

Comment ça, ça vous dit quelque chose ? Bien sûr, voici le livre que Richard Castle, personnage principal de la série du même nom, joué par Nathan Fillion, écrit dans la première saison !
J'aime beaucoup la série et j'ai trouvé le concept marketing tout bête mais très bien trouvé : écrire réellement le livre que le personnage de Richard Castle écrit ! Et il paraît, qu'aux États-Unis, c'est Nathan Fillion lui-même qui dédicace !

L'histoire : Le corps d'un magnat de l'immobilier est découvert au pied de son immeuble de Manhattan. Visiblement, quelqu'un lui a donné un coup de pouce pour qu'il fasse le grand saut... Dans le même temps, sa ravissante épouse au passé obscur échappe de justesse à une agression.
Dans la fournaise new-yorkaise, les esprits s'échauffent, les passions se déchaînent. Un autre meurtre entraîne la police dans le monde opaque de l'immobilier, des paris, de l'argent douteux. Un univers où le secret et le silence font la loi.
Mais Nikki Heat est là pour mettre de l'ordre dans cette sale affaire. Malgré la présence imposée d'un journaliste fort encombrant (mais charmant), l'enquêtrice de choc va découvrir un à un tous les secrets du mort, un flambeur et joli cœur qui ne manquait pas d'ennemis. Des secrets que pas mal de monde aurait préféré oublier...

Mon avis : La première chose qui saute aux yeux : la qualité de la traduction est "dégueulasse". Excusez-moi du terme, mais il n'y en a pas d'autre. Du coup, cela m'a gâché la lecture. Et si je suis tentée un jour de lire le second roman de notre ami Castle, ce sera en VO ou rien ! Je préfère avoir quelque chose de bien écrit même si j'ai quelques difficultés avec le vocabulaire, plutôt que d'avoir une traduction immonde sous les yeux. Les éditions City ont-elles seulement traducteurs et relecteurs ? Quand on lit, page 61 "Elle avait le visage tout gonflé après une injonction de Botox...", on se pose la question ! Et ce n'est là qu'un exemple parmi tant d'autres : tournures de phrases bizarroïdes, fautes d'orthographe énormes ("dense" au lieu de "danse")...
Pour le reste, on retrouve exactement l'ambiance d'un épisode de la série : j'ai vu Heat et Rook sous les traits de Fillion et Katic pendant toute ma lecture, le reste de la bande est bien sûr présente et tout cela fait sourire. On a l'impression que Castle, qui ne fait pas le clown tout le temps, dévoile son envie d'approcher notre inspectrice de plus prêt, notamment avec une scène chaude plutôt réussie.
Sa mère et sa fille sont absentes par contre, ce qui met de la distance avec le personnage de Rook et centre la narration surtout sur Heat. On apprend pourquoi elle est entrée dans la police, alors qu'elle se préparait à la comédie ; on la suit dans sa façon d'appréhender un meurtre et tous les pans d'une enquête. Le portrait est bien dressé et correspond à ce qu'on peut voir sur le petit écran : une femme moderne, dévouée à son job, qui a du mal à se laisser aller, à s'attacher, à faire tomber la muraille.
Au final, ça fonctionne, mais plus pour ce jeu des personnages que pour l'enquête elle-même. C'est trop facile, trop proche de l'écriture d'un épisode, d'un scénario, et pas assez d'un vrai roman policier. Alors peut être que c'est voulu et assumé. En attendant, c'est assez décevant : les scènes d'action ne sont pas terribles, on ne frissonne pas, il faut du temps pour entrer dans l'histoire, l'enquête et les personnes impliquées sont brossées très superficiellement. Mais je suis consciente que cela peut également venir de la piètre qualité de la traduction, alors je tenterai le suivant, mais en VO !

8 commentaires :

Nataka a dit…

J'ai de plus en plus de mal avec les VF ces derniers temps, que ce soit en matière de livres ou de films.
Mais j'avais bien aimé l'histoire, en fait, même si elle est évidemment très proche d'un épisode de la série, pas assez longue, pas assez travaillée. En tout cas, je ne l'avais pas trouvée si "facile".

Loesha a dit…

Ah, je me disais bien que tu ne parlais pas de la série dans un de tes derniers posts de manière totalement innocente ;)
J'aime bien Castle, mais je ne pense pas lire le livre si la trad est aussi pourrie... c'est marrant en ce moment, on en parle beaucoup au taf de ces problèmes de traduction. Intensification des volumes de traduction et utilisation d'outils qui le font automatiquement peut être ? (donc peu de relecture d'un spécialiste de l'auteur).
Sinon ce livre semble être plus un goodies de la série qu'autre chose non ?

Miss Alfie a dit…

Je ne suis pas trop tentée, déjà parce que je trouve cela un peu trop marketing, mais si en plus tu dis que la qualité de la traduction est mauvaise, je passe volontiers mon tour !!!

Alex Mot-à-Mots a dit…

Moi qui me disait : chic, une bonne idée de polar, raté !

petite fleur a dit…

@ Nataka : c'est vrai que moi aussi, je deviens de plus en plus sensible aux coquilles et erreurs de traduction.

@ Loesha :bah oui, forcément, ce n'était pas innocent. Un goodies oui, il y a de ça. Et ne ramène pas le taf sur le tapis stp ;-)

@ Miss Alfie : le côté marketing au contraire m'avait attirée : c'était tout simple, mais il fallait y penser. Et surtout pousser le concept jusqu'au bout.

@ Alex Mot-à-Mots : ou alors en VO ? Je vais tenter le prochain en VO en tout cas. Et Bladelor (il me semble) avait un avis plutôt positif sur celui-ci en VO.

Anne a dit…

Bonjour ! Je découvre ton blog grâce au challenge d'Enna ;-)) Ce livre m'est ombé dasn les mains hier, justement ! J'adore la série télé, et j'ai vraiment hésité, je me suis dit (bassement matérielle) que c'était un peu cher pour ce que c'était. Ton billet me rassure ! Comme je ne sais pas lire en VO j'attendrai la saison 3 !!

petite fleur a dit…

Ou l'occasion de te mettre à l'anglais ? :-)

XL a dit…

bonjour
tu es un de mes plus gros pourvoyeurs en visiteurs et je tenais à te remercier
ainsi que pour les bonnes lectures que tu m'as proposée jusqu'à présent dans le cadre du circle challenge ABC (pas d'idée à l'horizon pour les petites lettres manquantes !!?...)