ShareThis

24 juin 2012

Prometheus, de Ridley Scott


Film américain de Ridley Scott, sorti le 30 mai 2012, avec Charlize Theron, Michael Fassbender et Noomi Rapace.

L’histoire : Une équipe d’explorateurs découvre un indice sur l’origine de l’humanité sur Terre. Cette découverte les entraîne dans un voyage fascinant jusqu’aux recoins les plus sombres de l’univers. Là-bas, un affrontement terrifiant qui décidera de l’avenir de l’humanité les attend.

Mon avis : Mon Dieu, et dire qu’un tel film est soit disant attendu depuis si longtemps ! Je n’ose imaginer le nombre de déçus. Car, disons le tout de suite, si visuellement c’est assez réussi, le scénario est tout simplement à pleurer.
L’ambiance est pourtant assez bien rendue, assez oppressante. En même temps, la simple idée d’un voyage dans l’espace, avec tous les risques que cela comporte de mourir de façon atroce au moindre problème technique, suffit à m’angoisser. À ce niveau, je suis donc bon public.
Mais le scénario, si on peut appeler cela un scénario, est truffé d’incohérences et d’incompréhensions :
  • La scène d’ouverture est incompréhensible. Certains y verront peut être un Ingénieur sur Terre qui, par son acte, créé la vie dans l’eau, avant l'évolution. Dans ce cas, quid des peintures rupestres et autres symboliques retrouvés au fil des âges ? On pourrait arguer que les Ingénieurs reviennent voir leurs créations de temps en temps. Mouais.
  • Le vaisseau Prometheus, qui part en expédition vers l’inconnu sans aucun armement. Très logique pour des scientifiques.
  • Les personnages qui courent dans le sens de l’objet qui manque de les écraser.
  • Le personnage de Charlize Theron qui est, comme par hasard, la fille du grand magnat ayant financé l’opération, si ce n’est pas un peu too much.
  • Les Ingénieurs qui créent les humains puis décident de les détruire en envoyant les Aliens, puis finalement non, on ne va pas le faire. Mais pourquoi ? Ça, le spectateur ne le saura pas.
  • Du déjà vu des milliers de fois avec les scientifiques poursuivis par une tempête qui manquent de les engloutir et dont ils réchapperont au tout dernier moment.
  • Des scientifiques complètement angoissés qui décident de faire demi-tour, se perdent, puis patientent tranquillement dans une salle où ils découvrent une charmante bestiole à qui ils font des risettes, bestiole qui va bien sûr les attaquer. Et dire que l'un deux est biologiste.
  • Enfin ne parlons pas de la scène la plus risible, celle de l’auto-césarienne, que s’impose Shaw pour se débarrasser du désagrément embryonnaire puis qui, quelques minutes après, est tout à fait en mesure de cavaler comme un lapin.
Ce ne sont là que les exemples les plus criants des multiples invraisemblances qui peuplent ce film et le gâchent complètement. Il en devient risible. Et il n’y a malheureusement rien d’autre à en dire si ce n'est : Vous qui lisez ce message, ne venez pas en salle, vous ne trouveriez rien d'autre que l'ennui.

7 commentaires :

Ori a dit…

C'est clair, quelle déception! Mieux vaut se contenter de revoir Alien!

Cachou a dit…

Et la liste est encore tellement longue. Le plus drôle étant que certains arrivent à "trouver" des explications pour toutes les incohérences. Ils n'ont jamais dû entendre parler du rasoir d'Occam... (est-ce que l'histoire a l'air creuse parce que le scénario est creux ou parce que le réalisateur a mis tellement de trucs intelligents dedans que seuls quelques happy fews sont à mesure de les comprendre? Suivez Occam...)

Irrégulière a dit…

Et bien, ce film semble faire l'unanimité. Contre lui...

Skarn-sha a dit…

Et dire que je pensais aller le voir ...
Tu me fais économiser 2h et le prix de la place.
Merci pour ta chronique.

Petite Fleur a dit…

@ Ori : je me suis faite cette réflexion juste à la sortie.

@ Cachou : la liste est effectivement clairement plus longue. Malheureusement.

@ Irrégulière : sauf que comme tout le monde est allé le voir, et les studios n'écoutant jamais les avis, nous risquons bien qu'ils confondent nombres d'entrées et satisfaction des spectateurs.

@ Skam-sha : oui, comme le dit Ori, revisionne plutôt les premiers Alien.

choupynette a dit…

je suis fan de chez fan du premier opus d'Alien... et je dois dire que ce film m'a énormément agacée. Par toutes les incohérences que tu pointes, mais aussi et surtout par les morceaux de scénario copiés/collés sur le premier Alien!!! on se fiche de nous, clairement!

Isa a dit…

Le film est vraiment bof bof mais ton billet me fait bien rire !