ShareThis

09 février 2014

Plum lovin' [Janet Evanovich]

Après ma déception avec la lecture du premier Between the Numbers, je continue ma lecture avant de reprendre le cour normal de la série. C'était donc au tour de Plum lovin'.

L'histoire : Mysterious men have a way of showing up in Stephanie Plum’s apartment. When the shadowy Diesel appears, he has a task for Stephanie—and he’s not taking no for an answer.
Annie Hart is a “relationship expert” who is wanted for armed robbery and assault with a deadly weapon. Stephanie needs to find her, fast. Diesel knows where she is. So they make a deal: He’ll help her get Annie if Stephanie plays matchmaker to several of Annie’s most difficult clients.
But someone wants to find Annie even more than Diesel and Stephanie. Someone with a nasty temper. And someone with “unmentionable” skills.
Does Diesel know more than he’s saying about Annie Hart? Does Diesel have secrets he’s keeping from Stephanie and the two men in her life—Ranger and Morelli? With Stephanie Plum in over her head, things are sure to get a little dicey and a little explosive, Jersey style!

Mon avis :  Ma lecture en octobre de l’année dernière du premier Between the Numbers Visions of Sugar Plums ne m’avait pas du tout convaincue. Ce qui m’a calmé dans mon envie dévorante de retrouver Stephanie et permis d’aller lire d’autre chose, évitant à la fois de me lasser mais aussi le syndrome du manque le jour où j’aurais tout lu et devrais attendre la publication du tome suivant.
 
C’est donc avec une petite crainte de ne pas adhérer que j’ai ouvert ce Plum Lovin. Crainte qui s’est accentuée quand j’ai vu que le personnage de Diesel, cette espèce de chasseur/protecteur de personnalités « unmentionnable » (douées de capacité hors norme) revenait. Mais cette fois, la magie de ces « hors norme » n’est pas trop prononcée et on se concentre vite sur la mission de Stephanie : pour permettre à Diesel de protéger une conseillère en relations humaines, Stephanie doit prendre en charge ses dossiers et donc faire passer une bonne saint Valentin à 5 personnes, toute désespérément solitaires et peu douée pour la séduction.

On rit pas mal face aux différents problèmes de chacun, et surtout face à la réaction de Stephanie. Car on ne peut pas dire que sa propre vie amoureuse soit simple ! Entre Joe Morelli et Ranger, elle a déjà du mal à choisir, mais si en plus Diesel vient mettre son grain de sel... Son envie d’aider et son grand cœur vont tout de même lui permettre de réussir en trouvant des solutions alternatives. Ranger ne fait qu’une petite apparition, Joe passe un petit coup de fil, toute la place est laissée à Diesel. Lula est fidèle à elle-même, mamie Mazur assez effacée, malgré une scène qui aurait pu être beaucoup plus drôle si davantage exploitée.

Un numéro correct sans être extraordinaire, qui fait tout de même bien sourire sur la fin, au point que les personnes autour de moi dans le métro me regardaient avec de grands yeux.On se retrouve bientôt pour la suite, aucun doute là-dessus !

1 commentaires :

Alex Mot-à-Mots a dit…

Visiblement, tu as passé un bon moment, c'est super !