ShareThis

21 octobre 2014

Japantown [Barry Lancet]

L'auteur : Barry Lancet est un auteur américain. Japantown est son premier roman. Un deuxième, Tokyo kill, toujours avec le personnage de Jim Brodie, vient juste de sortir aux États-Unis. Les droits d'adaptation de Japantown ont déjà été achetés par la Warner.

L'histoire : À Japantown, quartier nippon de San Francisco, une famille japonaise est abattue dans une mise en scène macabre. Unique indice : un kanji dessiné sur la scène de crime...

Le soir même, la police fait appel à Jim Brodie, un expert spécialisé dans la culture et l'art asiatiques. Surtout, le kanji est le même que celui trouvé sur les lieux du meurtre de sa femme, six ans plus tôt. Prêt à tout pour rendre sa propre justice, Brodie se lance alors dans une enquête mortelle sur les traces d'une organisation de yakuza insaisissables, œuvrant à l'ombre des plus hautes sphères du pouvoir, de San Francisco à Tokyo...

Mon avis : Lors des premières pages, j'ai craint un thriller de facture un peu trop classique, pas forcément mauvais mais que rien ne démarquerait. Il faut dire que les ficelles du thriller à l'américaine pré-formaté pour une adaptation cinématographique sont bien là. Tout commence avec un coup de téléphone qui tire Jim Brodie de son travail de restauration sur une pièce d'antiquité. Son ami appartenant au SFPD lui demande son aide sur une affaire particulièrement glauque : en pleine nuit, une femme, son mari, leurs deux enfants et un garde du corps ont été abattus au milieu d'une rue. Personne n'a rien vu. Seul indice : un kanji qui rappelle à Brodie celui qu'il a pu voir, plusieurs années auparavant sur la scène de crime où sa femme a trouvé la mort.

Classique vous disais-je : un dur à cuire qui a perdu sa femme, détective privé avec des liens avec la police, une enquête qui trouve écho dans le passé du héro, une course contre la montre pour trouver les méchants avant de tomber sous leurs coups... L'originalité de Barry Lancet est de placer l'action à la fois en Californie et au Japon. Son héro a une double culture sino-américaine et entraîne le lecteur à sa suite dans les méandres du fonctionnement de la société japonaise, faite de faux-semblants. Cela associé à une histoire assez habilement construite suffit à faire tourner les pages au lecteur. J'ai découvert avec intérêt des pans entiers de l'histoire du Japon, des shôguns jusqu'à l'invasion de la Chine, en passant par les traditions culturelles et la construction des kenji.

Rien de grandement original donc, mais un polar tout à fait honnête qui distrait le lecteur. C'est déjà pas si mal.

Merci à Babelio et aux éditions Bragelonne pour ce partenariat.

Japantown, de Barry Lancet
Traduit par Olivier Debernard
Bragelonne
Octobre 2014

3 commentaires :

Alex Mot-à-Mots a dit…

Une lecture dans laquelle on apprend pleins de choses.

Clair-De-Lune a dit…

Effectivement, on apprends beaucoup de choses sur la culture japonaise. Pour ma part j'ai adoré cette lecture :p Belle critique !!

La chèvre grise a dit…

@ Ale Mot-à-Mots : plein, peut être pas, mais quelques unes en tout cas :)

@ Clair-De-Lune : j'ai été un peu moins enthousiaste que toi, mais j'ai bien apprécié tout de même.