ShareThis

11 mars 2016

Ce qu'il faut de terre à l'homme [Martin Veyron]

L'auteur : Martin Veyron, né en mars 1950, est un auteur de bande dessinée français. Il donne à la fois dans les albums humoristiques et dans le dessin de presse.

L'histoire : Sur son lopin de terre de Sibérie, le paysan Pacôme vit avec sa femme et son fils. Il n'est pas riche mais il subvient aux besoins de sa famille. Cependant, Pacôme se sent à l'étroit. « Si seulement j'avais plus de terres, soupire-t-il en regardant par-delà la clôture, je pourrais être tout à fait heureux. » Un appétit, tant pour les terres que pour ce qu'elles rapportent, qui va aller grandissant... D'après une nouvelle de Léon Tolstoï.

Mon avis : Voici une plongée dans les désastres de l'ambition. Pacôme a tout pour être heureux. Jusqu'à la visite de son beau-frère. Si sa femme sait résister à l'appel de l'argent, se contentant du bonheur quotidien de s'occuper de la ferme, sans manquer de rien, Pacôme commence à rêver de plus. Sans réfléchir à comment il devra gérer ce plus. Il se lance donc dans une course à la terre, avide d'agrandir son domaine.

Critique aussi bien du capitalisme que du communisme, cette fable est bien illustrée par le crayon de Martin Veyron. Un trait précis, des couleurs sombres, bref beaucoup de réalisme pour un graphisme qui sert le propos. Du printemps à l'hiver, les planches font découvrir les différentes saisons en Sibérie. Le tout n'est pas dénué de pointes d'humour, malgré un propos sérieux.

Ce qu'il faut de terre à l'homme, de Martin Veyron
Dargaud
Janvier 2016

3 commentaires :

Alex Mot-à-Mots a dit…

Je cours voir si il est à ma BM.

c'era una volta a dit…

Tiens lui aussi je l'ai vu à la librairie. Par contre, je n'ai pas pris le temps de l'ouvrir. Donc contente d'en lire un peu plus à son sujet grâce à ton article.
J'espère qu'il appartiendra à mes lectures bds futures!

La chèvre grise a dit…

@ Alex : je lirai ton avis avec intérêt.

@ C'era : c'est le côté adaptation d'un grand classique de la littérature russe qui m'a intriguée.