ShareThis

09 décembre 2016

L'inversion de la courbe des sentiments [Jean-Philippe Peyraud]

L'auteur : Jean-Philippe Peyraud est un auteur de bandes dessinées né à Poitiers en mai 1969. Il a travaillé dans l'audiovisuel avant de se consacrer au 9e art.

L'histoire : Autour de Robinson on se quitte, on disparaît, on refait sa vie ou on cherche un père. Pendant ce temps-là, Robinson, vend des DVD et drague sur internet.

À moins que la courbe des sentiments ne s'inverse...

Mon avis : Cet album, je l'ai sorti complètement par hasard des rayonnages de la bibliothèque municipale. La couverture a attiré mon œil et, la quatrième de couverture ne disant pas grand chose, ce sont les planches qui m'ont décidées : un côté rétro, des couleurs pales et pourtant un dessin vif et enlevé, un trait expressif pour nous emmener sur les traces de Robinson, ce presque quarantenaire qui se cherche. Son affaire périclite, ses amours sont d'un soir et trouvées sur internet et tout autour de lui le monde semble se désagréger : son neveu a disparu, sa sœur a fini dans un fauteuil, son employé veut démissionner...

Page 8 de L'inversion de la courbe des sentiments
Autour de lui, une multitude de personnages qui se croisent et dont les destins s'entremêlent. Une vraie pièce de théâtre ! Chacun est englué dans ses préoccupations, ne voyant plus son proche lui aussi dans la détresse, puisque le petit ennui à une furieuse tendance à se transformer rapidement en grosse tuile. L'auteur aurait pu tendre vers le contemplatif mais fait le choix judicieux d'aller sur beaucoup de rebondissements, même à la toute dernière case. Est-ce du au passage de l'auteur dans le monde de l'audiovisuel, mais le cadrage est totalement au service du récit.

Avec ce récit doux-amer, non dénué d'un regard critique sur notre société, j'ai été très agréablement surprise.

L'inversion de la courbe des sentiments, de Jean-Philippe Peyraud
Éditions Futuropolis
Juin 2016

3 commentaires :

Alex Mot-à-Mots a dit…

Pourquoi pas, si il croise ma route.

c'era una volta a dit…

Tout à fait le genre de bd que je pense trouver en bibli avec la mention "coup de coeur" et qui éveille forcément ma curiosité ^^ ahah

La chèvre grise a dit…

@ Alex : oui, une belle surprise.

@ C'era : voilà, c'est exactement ça. Tu croises, tu es intriguée, tu tentes et tu es agréablement surprise.