ShareThis

21 septembre 2018

Les vieux fourneaux, de Christophe Duthuron

Film français de Christophe Duthuron, sorti le 22 août 2018, avec Pierre Richard, Eddy Mitchell, Alice Pol et Roland Giraud.

L'histoire : Pierrot, Mimile et Antoine, trois amis d’enfance de 70 balais, ont bien compris que vieillir était le seul moyen connu de ne pas mourir et ils sont bien déterminés à le faire avec style ! Leurs retrouvailles à l’occasion des obsèques de Lucette, la femme d’Antoine, sont de courte durée …

Antoine tombe par hasard sur une lettre qui lui fait perdre la tête. Sans fournir aucune explication à ses amis, il part sur les chapeaux de roue depuis leur Tarn natal vers la Toscane. Pierrot, Mimile et Sophie, la petite fille d’Antoine enceinte jusqu’aux dents, se lancent alors à sa poursuite pour l’empêcher de commettre un crime passionnel… 50 ans plus tard ! 

Mon avis : Les vieux fourneaux, si vous trainez sur ce blog, ça doit vous parler : il s’agit d’une série de bande dessinée créée par Lupano et Cauuet. Une petite merveille qui se dévore et se relit toujours avec autant de plaisir. Eh bien un petit malin a eu l’idée d’en faire un film. Et pour bien faire les choses, il a aussi eu la très bonne idée de confier la rédaction du scénario au scénariste de la BD, Lupano. Qui fait donc merveille pour adapter ses petites cases sur grand écran !

Pour ce faire, il a choisi de mêler intelligemment l’histoire des tomes 1 et 3, ce qui permet de gagner en densité. Pour camper les 3 compères, vieillards acariâtres, bougons et prompts à la répartie, ce sont rien moins que Roland Giraud, Pierre Richard et Eddy Mitchell qui ont été choisis. Et dans le rôle de la petite fille, on retrouve Alice Pol. Les acteurs sont par-faits ! Bon, allez, un petit bémol : Pierre Richard en fait parfois un poil trop tout de même. Mais on rigole du début à la fin et on retrouve l’univers de la BD tout en ayant une vraie saveur. Pour ceux qui connaissent l’histoire, on se marre d’avance de certaines répliques (celle de Sophie face aux petites vieilles sur l’autoroute !), et pour ceux qui découvrent, tout est parfaitement savoureux et compréhensibles.

Bref, je ne vais pas vous écrire des tartines qui pourraient se résumer en deux mots : allez-y !

4 commentaires :

Nelfe a dit…

Ahah effectivement elle est brève ta chronique ^^
J'ai adoré les BD. Bien envie de voir ce film mais on va attendre un peu, Mr K n'ayant pas lu les BD. J'ai hâte !

La chèvre grise a dit…

@ Nelfe : bah oui mais on connait l'histoire, alors bon... :)

maggie a dit…

Je ne connais pas la BD mais les graphismes m'attiraient pas trop. Le film non plus...

dasola a dit…

Rebonjour La chèvre grise, le film ne casse pas trois pattes à un canard mais il fait passer un bon et puis j'ai ri. Bonne après-midi.