ShareThis

20 mars 2019

L'été diabolik [Clerisse et Smolderen]

Les auteurs : Il y a 6 ans je découvrais Souvenirs de l'empire de l'atome de Clérisse et Smolderen. Je retrouve les auteurs avec leur dernier album L'été diabolik qui obtint en 2017 de nombreux prix.

L'histoire : Un agent secret sorti de nulle part, un accident dramatique, une fille troublante et la disparition de son père, le tout en deux jours... Pour Antoine, 15 ans, l'été 1967 sera celui de toutes les découvertes.

Mon avis : Cette fois, c'est un coup de cœur ! J'ai retrouvé avec plaisir le graphisme de Clérisse, si haut en couleur et propre à apporter la touche de nostalgie qui donne un charme fou ! Et, contrairement à Souvenirs de l'empire de l'atome, j'ai totalement adhéré à l'histoire, me laissant porter dans un premier temps par le souvenir de l'été des 15 ans d'Antoine, puis par la résolution de ce mystère qui continue de le poursuivre des années plus tard.


Planches de L'été diabolik de Clérisse et Smolderen
C'est un ouvrage à nouveau ultra référencé. Et de ces références qui ne me parle pas en plus. Mais que l'hommage à la revue Diabolik, publication de série noire qui sortait en 1962, vous parle ou pas, cela ne vous empêchera nullement de plonger dans le souvenir d'Antoine, celui de cet été 1967 qui marquera à jamais sa vie. C'est celui de ses 15 ans, celui des premiers émois sexuels et celui où sa vie de famille va basculer. Pour cette immersion, les auteurs choisissent de nous présenter le roman qu'Antoine écrit vingt ans plus tard, présenté d'abord comme un roman d'initiation mais qui vire à la sombre histoire d'espionnage en pleine guerre froide. On y trouve donc mêlé espionnage, éveil sexuel, mort, abandon, violence. Tout y est savamment dosé pour créer une ambiance bigrement addictive, un poil rétro mais d'une modernité emballante.

J'ai adoré !

L'été diabolik, de Clerisse et Smolderen
Éditions Dargaud
Janvier 2017