ShareThis

19 juin 2011

La septième vague [Daniel Glattauer]

La septième vague est la suite de Quand souffle le vent du Nord, roman épistolaire moderne.

L'histoire : Leo, de retour des Etats-Unis, la correspondance entre Emmi et lui reprend, d’abord timide après de longs mois de silence, puis tout s’enchaîne.
Mais voici qu’Emmi souhaite en finir pour de bon et mettre un terme à cette relation épistolaire. Pour cela, elle veut rencontrer Leo, une fois au moins…
La rencontre a lieu – conformément à la forme consacrée du roman épistolaire – sans public. Le lecteur n’aura droit qu’au compte-rendu…
La relation virtuelle survivra-t-elle au test de la réalité ? Comment maintenir la tension, si les deux personnages ne peuvent plus se cacher derrière les mots, mais se retrouvent face à face ? C’est là tout le charme, pétillant et captivant, de cette romance virtuelle et virtuose.

Mon avis : Je n'étais pas sûre, à la fin de Quand souffle le vent du Nord, qu'une suite se justifiait. Et après ma lecture, je continue à penser que La septième vague ne s'imposait pas.
Si on retrouve avec plaisir Emmi, puis Leo, nos deux héros ont rapidement fini par m'agacer. Il y a pourtant toujours de l'humour dans leurs échanges, et cette alternance de moments de vie et d'humeurs : du cynisme, de la tendresse, de la colère, de la retenue, quelques vérités aussi. Sauf qu'aussitôt ces vérités dites, chacun s'empresse de ne pas l'appliquer, voire de dire l'inverse quelques jours plus tard. Et l'autre de souligner bien évidemment cette incohérence. Alors, je me suis vite lassée de leurs tergiversations. Et j'ai été heureuse d'atteindre la fin, un peu précipitée d'ailleurs, comme si l'auteur ne savait comment rendre leur liberté à Emmi et Leo. Moi je les quitte donc là, en me souvenant surtout de cette bulle de vie et de tendresse qui ne dit pas son nom, au début de leur histoire si originale et pourtant universelle.

6 commentaires :

keisha a dit…

On pouvait survivre sans cette suite,moins originale... mais bon, cela se lit!!! ^_^

Leiloona a dit…

Oui, un tome aurait suffi, mais j'ai tout de même adoré lire ce livre ! :P
Incorrigible, je suis ! :P

Petite Fleur a dit…

@ keisha : tout à fait, ça se lit.

@ Leiloona : les petits coeurs de midinette ne se commandent pas :-)

Thalie a dit…

Oui, je pense que c'est une lecture d'été, pas prise de tête, parfaite pour se détendre. Bon dimanche

Theoma a dit…

pas pour moi, il me fallait cette suite !!

Karine:) a dit…

J'ai beaucoup aimé ma lecture, vraiment. Mais bon, j'étais aussi satisfaite de la fin du premier tome.