ShareThis

08 juin 2012

Luther


Série britannique, créée par Neil Cross en 2009, avec Idris Elba, Ruth Wilson et Paul McGann .

L’histoire : Brillant inspecteur à la Criminelle, Luther a parfois du mal à contenir ses propres démons intérieurs...
Après sept mois de suspension, l'inspecteur John Luther peut reprendre le service. Dorénavant, il est secondé par Justin Ripley. Le tandem de policiers hérite de l'enquête sur le meurtre de Douglas et Laura Morgan. Les cadavres du couple ont été retrouvés chez eux par leur fille Alice. Luther est persuadé qu'Alice Morgan est coupable.

Mon avis : Cette série, diffusée sur Canal +, m’a complètement captivée pendant quelques semaines. Une série policière donc, mais à la sauce anglaise, ce qui lui donne cette saveur particulière. Assez classique au final puisqu’on traite ici de crimes particulièrement violents. On surfe un peu sur la vague du profilage puisqu’il s’agit de découvrir les motivations des criminels pour pouvoir les coincer le plus rapidement possible. J’ai vu que certains comparaient à Lie to me. Pour moi, rien à voir : Luther prend le temps de se poser, de réfléchir, et il n’est pas caricatural. C’est aussi beaucoup plus noir, mais terriblement réaliste. Une particularité : le spectateur connait le meurtrier dès le début de chaque épisode. Le suspense ne réside donc pas dans son identité mais plus dans la façon dont John Luther va l’identifier et l’arrêter.
Les saisons sont très courtes : 6 épisodes pour la première, 4 seulement pour la deuxième. Une troisième est en préparation. Mais cela permet de savourer pleinement chaque épisode et surtout de ne pas se lasser trop des personnages que j’ai du coup hâte de retrouver. Et on évite les baisses de régime : chaque épisode est à flux tendu, mention spéciale pour les 2 derniers de chaque saison. J’ai d’ailleurs été sur les nerfs pendant les deux derniers épisodes de la deuxième saison.
Et surtout l’acteur principal, Idris Elba, qui tient toute cette série à bout de bras et que je découvre ici. Tout tourne autour de son personnage. Si parfois on a du mal à ressentir de l’empathie pour les héros de séries télé qui sont perturbés, ce n’est pas le cas avec John Luther. Ni mauvais, ni bon, il n’hésite pas à enfreindre les règles. Mais pour nous, il reste évident qu’il fait parti des gentils, car ses motivations sont toujours bonnes. Il frôle très souvent la limite, demande à ses coéquipiers une confiance aveugle, et mêle allègrement vie professionnelle (la plus stable) et vie personnelle (la plus malmenée).
Ah oui, et j’aime aussi beaucoup la musique du générique (Massive Attack) et les images associées. C’est tout bête peut être, mais ça me permet de me mettre vraiment dans l’ambiance, et c’est important.

3 commentaires :

Alex Mot-à-Mots a dit…

Je ne connais pas cette série, mais je crois que je vais me laisser tenter...

Nanapomme a dit…

J'ai moi aussi adoré cette série lors de sa diffusion sur Canal! Je ne m'attendais pas à apprécier autant le personnage de Luther. Vivement la saison 3!

katell a dit…

j'ai adoré!! quelle ambiance! les 2 derniers de la première saison...WOWWWWWW un rythme et un suspense d'enfer ;-))