Blueberry [Charlier & Giraud]

Les auteurs : Jean Giraud, né en mai 1938 et mort en mars 2012, est un auteur de bande dessinée aussi connu sous le pseudonyme de Moebius. Il collabore ici avec le scénariste Jean-Michel Charlier, né en octobre 1924 et mort en juillet 1989, sur la série Blueberry.

L'histoire : Blueberry est affecté à Fort Navajo. En cours de chemin il rencontre le Lieutenant Graig et ils tombent sur le ranch des Stanton complètement calcinée et jonchée des cadavres de ses habitants. Tout porte à croire qu'il s'agit d'un coup des indiens et le Lieutenant Graig décide de suivre leur piste pour délivrer le fils Stanton qui est entre leurs mains.

Blueberry va devoir manœuvrer entre l'inconscience de Graig et la haine des Indiens qui anime le commandant Bascom, bras droit du Colonel Dickson à Fort Navajo. Quand un rattle-snake entre dans la partie, tout se complique...

Mon avis : Lorsque je me suis lancée dans la lecture d’Undertaker, de nombreuses critiques comparaient avec cette série Blueberry que je ne connaissais que de nom. L’occasion donc de la découvrir plus avant en empruntant les premiers tomes à la bibliothèque d’autant que c’est une référence dans le genre western.

Installez-vous bien confortablement avant d’ouvrir le premier tome des aventures du lieutenant Mike Blueberry. J’insiste sur le confortablement car ces albums sont très bavards, avec beaucoup d’écrit (pas forcément très gros en plus). Pas question de les lire rapidement donc : il faut un bon éclairage et prendre son temps.

Contrairement à ce à quoi je m’attendais, il n’y a pas ici de lutte entre les Bleus et les Gris, puisque la guerre de Sécession est terminée. Par contre, il y a toujours dans cet Ouest américain des conflits avec les populations indigènes. Les auteurs savent partir d’événements historiques réels avant de broder et de s’éloigner de la réalité : affaire Bascom, construction du chemin de fer reliant la côte Est à la côte Ouest, OK Coral… Les personnages secondaires sont intéressants : les fictifs Mc Clure, alcoolique invétéré, ou Red Nick se mêlent aux réels : Sitting Bull, Geronimo, Cochise.

Blueberry, quant à lui, n’est pas un héros typique : il est mal rasé et mal coiffé, joueur et tricheur, la bagarre facile, insolent avec sa hiérarchie… Mais il fait preuve de courage et d’abnégation lorsqu’il s’engage dans des aventures visant à amener la paix coute que coute.


Blueberry tome 10 : La piste des Sioux, de Charlier et Giraud

On est dans de l’aventure classique mais très bien faite. Les codes du genre sont respectés. Si on sait passer outre le côté vieillot des dessins, avec des cases très chargées car pleines de détails et d'une précision épatante, aucun doute : on passe un bon moment en lisant cette série. À noter que les albums doivent être pris scrupuleusement dans l’ordre. À une exception près, celle du tome 6, il s’agit d’une histoire qui se suit au fil des tomes.

Blueberry tomes 1 à 10, de Charlier et Giraud
Éditions Dargaud
1965 à 1971

Commentaires

keisha a dit…
J'ai plutôt lu Moebius... (quand je pense que j'ai eu Giraud comme 'parent d'élève', mais pas vu, en fait. Sa fille s'est lancée dans les films d'animation)
Alex Mot-à-Mots a dit…
Tu les as donc lu de 1 à 10. Il me semble qu'il y en a beaucoup en tout.
La chèvre grise a dit…
@ keisha : il faudra aussi que je tente Moebius, tiens !

@ Alex MOt-à-Mots : effectivement, j'ai lu les 10 premiers seulement. Mais en fait il y a des cycles.