E-réel [Aurélie Zerah]

L'auteur
 : Aurélie Zérah est une toute jeune autrice française. Elle a publié ici son projet de fin d'études pour le Master de Création littéraire, qu'elle a obtenu en 2016.

L'histoire : William est un petit employé de Kappa Circle, un célèbre éditeur de jeux vidéo. Suite à un bug informatique, il se retrouve en contact avec Tim, une hackeuse qui tentait de pénétrer le réseau de l'entreprise.

Saisissant l'occasion de changer de vie, il lui propose son aide. Mais Tim, distante et énigmatique, lui demande beaucoup plus : elle se sent en danger et lui seul pourrait la sauver. Quel est le véritable objectif de la jeune femme ? À quoi joue-t-elle ? Quels secrets essayait-elle de dérober à Kappa Circle ? Les réponses attendront ; la partie a déjà commencé.

Pour sauver Tim et connaître sa véritable identité, William devra redoubler d'ingéniosité et faire face à une technologie toujours plus perfectionnée.

Et à ce jeu-là, il ne disposera que d'une vie : la sienne.

Mon avis : Repéré chez Clarabel, ce roman jeunesse semblait promettre un petit divertissement facile. Si ce fut le cas, ce fut aussi déstabilisant.

D’abord parce que, étiqueté jeunesse donc, je ne m’attendais pas à autant de détails technologiques et informatiques. Je sais nos jeunes férus de nouvelles technologies, mais cela me semble aller un peu loin. En tout cas, ce roman porte une belle réflexion sur l’importance et l’omniprésence de la technologie dans nos vies, et a fortiori dans celles des jeunes générations. Et Aurélie Zérah a su rendre cette réflexion à la fois pertinente tout en embarquant son lecteur dans une aventure captivante.

À l’inverse, je trouve que ce roman manque beaucoup de contexte : présentation des personnages, des relations entre eux, de description des décors, de l’environnement de l’entreprise et de la société. Comme si l’autrice cherchait à ne pas perdre son public en allant très vite, trop vite, à l’action. Elle s’attache pourtant à un duo d’amis dont on sent que la relation est forte et ancienne. Dommage aussi que cette amitié ne soit pas mieux exploitée. Les deux compères se taquinent régulièrement, ce qui apporte une touche d’ironie et de détachement dans un contexte qui se veut tendu. Je dis «se veut » parce que je n’ai pas vraiment adhéré, par manque de réalisme.

En bref, un premier roman issu d’un projet de fin d’études qui sent ce qu’il est. Il y a de l’idée. J’ai apprécié que l’autrice sorte des sentiers mille fois visités par la littérature de jeunesse, que ce soit sur la thématique donc ou sur l’âge des personnages proposés. Mais ce n’est pas assez finalisé à mon goût, il manque du relief à l’ensemble.


E-réel, d'Aurélie Zerah
Éditions de la Martinière jeunesse pour Kindle
Mars 2020

Commentaires