Scènes de crime au Louvre [Christos Markogiannakis]

L'auteur
: Né en 1980 à Héraklion Christos Markogiannakis a étudié le droit et la criminologie à Athènes et à Paris et travaillé plusieurs années comme avocat pénaliste en Crète. Auteur de romans policiers et d'installation mêlant art et crime, il vit à Paris où il effectue un travail de recherche sur la représentation du crime dans l'art.

L'histoire : Bienvenue au Louvre, un univers où, sur toile, dans le marbre ou l’argile, le meurtre est présent dans chaque recoin du musée…
En appliquant les principes de la criminologie et de l’histoire de l’art pour une analyse « criminartistique », Scènes de crime au Louvre se propose d’étudier et d’interpréter un choix d’une trentaine d’œuvres d’art. Toutes sont d’époques et de styles très différents, mais toutes, des amphores de la Grèce ancienne aux peintures françaises du XIXe siècle, des toiles de Rubens à celles de Delacroix, David ou Ingres, ont une chose en commun : représenter des meurtres, qu’ils soient mythologiques ou historiques, leurs protagonistes, leurs histoires. Chaque œuvre sera traitée comme une scène de crime et donnera lieu à une enquête fouillée s’inspirant des principes des équipes judiciaires et médico-légales. De quelle typologie le meurtre relève-t-il ? Quels en sont les enjeux factuels et historiques ? Qui sont les victimes ? Et surtout, quel portrait peut-on tracer des coupables ? Quel est leur profil, leur background, leur alibi ? Des réponses apportées à ces questions dépendra la possibilité de faire éclater la vérité au grand jour.

Mon avis : Attention, cette fois-ci il ne s'agit pas d'un roman mais d'un essai, qui présente un point de vue original pour tout amateur d'art et de musées : Christos Markogiannakis propose de parcourir les salles du Louvre en s'attachant aux œuvres représentant des scènes de crime. Et il y en a un paquet, qu'il s'agisse de meurtre mythologique ou historique ! Il analyse les peintures, sculptures ou tout autre objet d'art non pas en détaillant les talents du maître artiste mais en racontant l'histoire représentée et en redonnant tout le contexte. On comprend alors mieux le sujet même de l’œuvre et le pourquoi elle a pu être réalisée, en fonction de ce que l'auteur a pu chercher à y représenter de son propre temps.
 
Clytemnestre hésitant avant de frapper Agamemnon endormi, Egisthe, son complice, la pousse (1817) - Pierre-Narcisse Guérin
 
Grâce au ton employé, jamais pédant et toujours didactique, et grâce au tête de chapitre qui rappelle systématiquement le titre, l'auteur, la date et la localisation et fournit une photographie, j'ai pu me croire en train de déambuler dans le musée du Louvre derrière un guide agréable. La quatrième de couverture est par contre un poil mensongère en promettant de nous immerger dans une équipe judiciaire ou médico-légale. Mais peu importe, j'ai passé un bon moment et je ressors de cette lecture avec une furieuse envie de retourner au Louvre !


Scènes de crime au Louvre, de Christos Markogiannakis
Traduit par Christophe Jouanlanne
Éditions Le Passage
Avril 2017

Commentaires

keisha a dit…
Ah mais c'est que ça m'a l'air tout à fait plaisant!!!
Bonheur du Jour a dit…
Mais ça me tente bien ! Merci.
La chèvre grise a dit…
@ Keisha : c'est sympathique. Peut être un poil répétitif d'un chapitre à l'autre mais si on le lit comme on dévore une case du calendrier de l'Avent, un par jour, c'est parfait.

@ Bonheur du Jour : et il y en a un autre sur le Musée d'Orsay !
Alex Mot-à-Mots a dit…
Quelle idée géniale ! Je note.