ShareThis

19 octobre 2018

Globes de Coronelli

J'avais eu l'occasion de découvrir les Globes de Coronelli lorsque je travaillais à la BnF, il y a de cela maintenant plusieurs années. Passant dans le coin récemment, j'ai voulu les revoir et en profiter pour vous les faire connaitre. Ces globes furent réalisés à Paris entre 1681 et 1983 par le cosmographe vénitien Vincenzo Coronelli pour être offerts à Louis XIV par le cardinal d'Estrées. À la fois objets de science et emblèmes du pouvoir, ils offrent une représentation synthétique de la Terre et du ciel, et donc l'univers connu à la fin du XVIIe siècle. Ils sont d'une dimension exceptionnelle, comme vous pouvez le constater grâce à l'homme (adulte) en bas à gauche sur la photographie.

Globes de Coronelli

Globes de Coronelli

Le globe terrestre présente une cartographie complète du monde et de ses richesses telles qu'elles s'offraient au Roi-Soleil. La cartographie a des traits précis pour les zones largement connues à l'époque et des contours plus flous pour les terres encore pas ou peu explorées. Des textes et des images illustrent largement les découvreurs et explorateurs, racontant leurs histoires. Avec une plus grandes insistance sur les régions éloignées comme le Brésil ou l'Inde, pour montrer l'importance du règne du Roi sur le monde et pour susciter des vocations commerciales.

Détail du globe terrestre

Le globe céleste présente lui toutes les constellations alors connues et place les planètes telles qu'elles étaient au moment de la naissance de Louis XIV, le 5 septembre 1638. Il présente 1 880 étoiles regroupées en 72 constellations. Sur la surface bleue, on retrouve des animaux, des personnages ou des signes du zodiaque. Les constellations sont représentées par des figures allégoriques.

Détail du globe céleste

Il y a peu d'informations sur la construction de ces "grosses" merveilles ou sur les artistes qui y ont participé. Ils étaient fixés sur des supports, comme illustré dans l'exposition à côté des globes, pour être installés à Marly le Roi. On sait par contre que leur architecture s'inspire de l'architecture navale : une armature en bois cintré, recouverte d'une couche de filasse, puis de plâtre et de plusieurs couches de toile enduite, jusqu'à la dernière, très fine, qui supporte la peinture. Ils sont conçus pour pivoter, ce qui n'est pas rien vu leurs dimension de 4m de diamètre et leur poids de 2 300kg chacun., et munis de deux trappes, une de visite et une d'aération.

Intérieur du globe céleste

Informations utiles :

Bibliothèque nationale de France - Site François Mitterrand

Quai François-Mauriac
75013 Paris
Tel : 01.53.79.59.59

Gratuit

Site de la BnF sur les globes ici

4 commentaires :

Grominou a dit…

Oh,ça a l'air vraiment impressionnant!

La tête dans les livres a dit…

C'est magnifique! Je me souviens les avoir vus à la BNF :)

La chèvre grise a dit…

@ Grominou : ça l'est. SI tu as l'occasion...

@ La tête dans les livres : j'ai découvert leur existence pendant les quelques mois où j'ai travaillé à la BnF. J'avais entrainé des amis pour une visite guidée. J'y suis retournée récemment, plus de visite guidée apparamment mais ils proposent toute une mini-expo autour pour donner les informations.

Alex Mot-à-Mots a dit…

Merci pour cette découverte. Voilà une idée de sortie parisienne intéressante.